face, recto, avers, avant © 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
face, recto, avers, avant © 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre

Retour des potagers, de la tenture des Fêtes de village

Date de création/fabrication : vers 1775 - 1790
Lieu de création : Creuse (France->Limousin)
Artwork recovered after World War II, retrieved by the Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP); to be returned to its rightful owner once they have been identified. Online records of all MNR (‘National Museums Recovery’) works can be found on the French Ministry of Culture’s Rose Valland database..
Inventory number
Numéro principal : OAR 63
Artist/maker / School / Artistic centre
Manufacture d'Aubusson Atelier de tissage
Jeaurat, Étienne (Paris, 1699 - Versailles, 1789), Peintre ; Cartonnier
Manufacture Roby
Léonard Roby Tapissier

Description

Object name/Title
Titre : Retour des potagers, de la tenture des Fêtes de village
Ancien titre : Le départ pour le marché.
Type of object
panneau
Description/Features
A gauche, sous un portail de ferme, une femme, accompagnée d'une petite fille, porte une botte de légumes sur son épaule ; au premier plan, au centre, un personnage vu de dos, caresse son chien ; à côté de lui trois personnages et plusieurs paniers de légumes.
Sans bordure.

Physical characteristics

Dimensions
Hauteur : 297 cm ; Hauteur : 292 cm ; Longueur : 238 cm ; Longueur : 240 cm ; Poids avec accessoire : 8,5 kg
Materials and techniques
Technique : tapisserie de basse lisse = basse lisse (techniques textile->tapisserie = tapisserie sur métier)
Matériau : laine (chaines et trames)
Matériau : soie (trames)

Places and dates

Date
vers 1775 - 1790
Place of origin
Creuse (France->Limousin)

History

Object history
Parmi les documents relatifs au dépôt de Saint Florian (Haute-Autriche) figure notamment un inventaire établi par le Dr. Schwaiger où se trouve la description de seize tapisseries dont l'OAR 63 (numéro16 inventaire de Saint Florian). Cette tapisserie possède un pendant (OAR 70) ayant le même titre : Départ pour le marché. Le descriptif (iconographie et dimensions) est suffisamment précis pour que ne subsiste aucun doute sur l'identification : " Ramassage de la récolte (d'après Boucher) groupe de jeunes filles et de jeunes gens avec corbeilles, gerbes , citrouilles et autres fruits. A gauche un chien de ferme ; à l'arrière-plan, porte de ferme ouverte et arbre. Bordure bleue tissée. Aubusson 1755-60, pendant du N° 15. 294 x 234".
Cette tapisserie du dix-huitième siècle « Le départ pour le marché », aurait été achetée avec son pendant (l'OAR 70) 140.000 F en France en 1941 par le Dr. Schwaiger pour le garde-meuble régional de la province de l'Oberdonau. Cette tapisserie était entreposée à l'abbaye de Saint Florian (Haute-Autriche), qui servait de lieu de dépôt à ce service. Elle avait été enregistrée dans l'inventaire de la première campagne d'achat du garde-meuble régional de la province de l'Oberdonau sous le numéro 16. Elle est retrouvée par les forces américaines à l'abbaye de Saint Florian au printemps 1945. Le capitaine Rozan, officier français, visite ce dépôt puis, averti de l'importance de ce fonds d'origine française, prévient son supérieur le colonel Brissaud-Desmaillet, dans une note du 24 juillet 1945. L'enquête et le dossier de restitution sont alors établis au printemps 1946 par Boris Lossky, représentant de la commission de récupération artistique en Autriche. La tapisserie est restituée en juin 1946 par le Haut-Commissariat américain en Allemagne à l'Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP), délégation du ministère des Affaires étrangères pour les questions de Restitution. Elle revient à Paris le 20 juin 1946 par le premier convoi en provenance de Linz pour être confiée par l'OBIP à la commission de récupération artistique et inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP. Retenue lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949, la tapisserie est prise en charge par la direction des musées de France et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951. Elle est donc inscrite dans l'inventaire OAR (Objets d'Art Récupération), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 63. Déposée au château de Compiègne le 9 juin 1950 « près [de la] salle 20 » et « salle 3 », elle a été transférée au département des Objets d'art du musée du Louvre le 14 juin 1968. Elle est actuellement conservée dans les réserves de ce département. (source : base POP Culture, base Rose Valland)
Acquisition details
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Owned by
Musées Nationaux Récupération
On long-term loan to

Location of object

Current location
non exposé

Bibliography

- Mayer-Thurman, Christa Charlotte (dir.), Brosens, Koenraad, European tapestries in the Art Institute of Chicago, [the Art Institute, Chicago], Chicago, New Haven : Yale University Press, 2008, p. 315 et note 21 p. 318, fig. 5, p. 315

Comparative literature

- Vittet, Jean (dir.), Vittet, Jean, Les Gobelins au siècle des Lumières : un âge d'or de la manufacture royale, Swan éditeur, 2014, p. 312-313
Last updated on 18.08.2021
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.