Joseph se faisant reconnaître de ses frères, image 1/2
Joseph se faisant reconnaître de ses frères, image 2/2
Joseph se faisant reconnaître de ses frères, image 1/2
Joseph se faisant reconnaître de ses frères, image 2/2
Download
Next
Previous

Joseph se faisant reconnaître de ses frères

après 1520
INV 3906, Recto
Département des Arts graphiques
Inventory number
INV 3906, Recto
Former inventory number:
NIII 7345
MA 6840
Catalog number:
Inventaire italien, t. V X 684
Inventaire italien, t. XII RS 100
Handwritten inventory reference:
vol.2, p.170
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artist/maker / School / Artistic centre
PUPINI Biagio (documenté en 1505-1551)
Ecole bolonaise
(Pouncey, Philip, 1981)
inspiré par Santi, Raffaello, dit Raphaël

Formerly attributed to:
INCONNU
(Morel d'Arleux, Louis-Marie-Joseph)
Santi, Raffaello, dit Raphaël (1483-1520)
(Jabach, Everhard)
Santi, Raffaello, dit Raphaël (1483-1520), copie d'après
(Reiset, Frédéric (inv. ms))

Description

Object name/Title
Joseph se faisant reconnaître de ses frères
Description/Features
Commentaire :
Classé à Raffaello par Everhard Jabach, à un artiste inconnu par Morel d'Arleux (Inv. ms), puis parmi les copie d'après Raffaello par F. Reiset (Inv. ms), ce dessin a été reclassé à Biagio Pupini en 1981 sur proposition de Ph. Pouncey (voir notes ms au verso du montage et sur le fac-similé de l'inv. ms F. Reiset, Paris, Louvre, Cabinet des Dessins). Il s'agit d'une copie d'après la partie gauche de la composition située en bas des murs de la VIIe travée des Loges au Vatican, dont l'aspect est connu grâce à une gravure de Pietro Santi Bartoli. R. Serra (2022) a proposé de dater ce dessin, ainsi que les autres copies d'après les Loges conservées au Louvre (Inv. 3898, Inv. 3903, Inv. 3920, Inv. 20235), au début des années 1520.

Bibliographie :
Y. Martin, 'Catalogue des dessins de Biagio Pupini au Louvre', maîtrise sous la dir. de M. D. Ternois Martin, Université Paris I, UER d'art et archéologie, 1988-1989, p. 95 n° 26 ;
Elisabetta Sambo, 'Problemi di classicismo in Emilia. Biagio Pupini, l'attività pittorica e grafica', dottorato di ricerca in storia dell'arte, Università degli Studi di Bologna, dipartimento Arti Visive, 1988-1989, p. 187-188 n° 59 ;
Dominique Cordellier et Bernadette Py, 'Raphaël, son atelier, ses copistes. Musée du Louvre, musée d'Orsay, département des Arts graphiques' (Inventaire général des dessins italiens, 5), Paris, Réunion des musées nationaux, 1992, p. 418 n° 684 ;
Christine Demele, 'Die italienischen Zeichnungen. Band 2, Bestandskatalog. Zeichnungen aus Goethes Besitz', Cologne, Bölhau, 2010, p. 130 sous n° 153 note 2 ;
Roberta Serra, 'Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des Dessins Italiens, tome XII : Dessins bolonais du XVIème siècle', Paris, Louvre éditions - Milan, Silvana Editoriale, 2022, p. 18, 87 sous n° 60, p. 101 sous n° 77, p. 115 sous n° 94, p. 116 sous n° 95, p. 118 sous n° 97, p. 119-120 sous n° 98, sous n° 99 et n° 100, p. 120 sous n° 101, p. 121 sous n° 102.

Physical characteristics

Dimensions
H. 0,19 m ; L. 0,296 m
Materials and techniques
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, traces de pierre noire, sur papier bleu. Collé en plein.

Places and dates

Date
après 1520

History

Object history
Everhard Jabach, montage des dessins d'ordonnances collés et dorés, avec, au verso, numéro d'inventaire à la sanguine : '73', indication de format : Q° (L. 2122c), paraphe de Jabach (L. 2959) ; Inventaire Jabach, 1671 : Desseins d'ordonnances de l'escole florentinne : n° 73 (Raphaël) - Collection de Louis XIV, acquis pour le roi en 1671 ; récolé à la mort de Charles Le Brun, 1690, paraphe de Jean Prioult (L. 2953) et numéro d'inventaire retranscrit : 'soixante treize' ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Notice de l'inventaire Jabach :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach,
acquis pour le roi en 1671

A. Critères de l'identification

Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 :

- montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ;
- numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ;
- paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ;

- marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins :

- transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ;
- paraphe Prioult [L. 2953].

L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine.

B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net.
Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869

Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël :

73

Un sainct Jean qui donne sa benediction au peuple à genoux devant luy figures entieres à la plume lavé et rehaussé sur du papier bleu de 13 pouces de long sur 9 pouces de hault

dudit [Raphael]
Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.5, p.886, chap. : Ecole italienne C, carton 61. (...) Numéro : 6840.Idem & Maîtres inconnus /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 62. Désignation des sujets : Joseph reconnu par ses frères. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 18,5 x L. 19,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 2francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD37
Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Acquisition date
1671

Location of object

Current location
Petit format

The artwork can be seen by appointment in the Louvre's Prints and Drawings Study Room.
Last updated on 03.11.2023
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.