Costume pour les porteurs d'offrandes tenant une buire d'une main et de l'autre une couronne de fleurs sur un plateau pour la scène sacrée de « Bellérophon »

Vers 1679
1599 DR/ Recto
Département des Arts graphiques
Inventory number
1599 DR/ Recto
Handwritten inventory reference:
vol.1, p.14
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artist/maker / School / Artistic centre
BERAIN Jean I (1640-1711)
Ecole française
(Mickaël Bouffard et Jérôme de La Gorce, 2021)

Formerly attributed to:
ANONYME FRANCAIS
Ecole française
(Inventaire Edmond de Rothschild, 1935)

Description

Object name/Title
Costume pour les porteurs d'offrandes tenant une buire d'une main et de l'autre une couronne de fleurs sur un plateau pour la scène sacrée de « Bellérophon »
Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV
Type of object
Dessin
Description/Features
Commentaire :
La scène sacrée, durant laquelle un taureau est immolé à la scène 5 de l'acte III de Bellérophon, est une des mieux documentées de ce genre. Aux Archives nationales, une feuille intitulée « Sacrifice » (O/1/3238, fol.4 (b)) et annotée par Jean Berain recense les accessoires utilisés lors de ce divertissement, instruments scrupuleusement conformes à ceux détaillés et illustrés dans l'ouvrage de Du Choul "Discours de la religion des anciens Romains" (1556, p. 264-312), maintes fois réédité depuis le XVIe siècle. Parmi les acolytes chargés d'assister le grand sacrificateur d'Apollon lors du sacrifice, le livret distingue les représentants du peuple apportant les offrandes, que Berain vêt de rouge, et les ministres du temple d'Apollon, habillés de bleu. Pour unifier l'harmonie chromatique, le grand sacrificateur porte ces deux couleurs en plus d'un doré tirant sur le vert présent dans tous les costumes. Pour renforcer la cohérence stylistique de ces groupes, l'artiste réutilise certains ornements d'un costume à l'autre, comme la bande de réseaux (portée notamment par les prêtresses), la ceinture de méandres grecs et la crépine terminée par des glands.
Le personnage de victimaire (1600 DR) est accompagné par ce porteur d'offrandes, présentant une couronne de fleurs, probablement destinée à être passée autour de l'encolure du bovin, et une buire (capis) contenant le vin qui doit être versé en libation sur la tête de la victime (M. Bouffard et J. de La Gorce dans « En scène! Dessins de costumes de la collection Edmond de Rothschild », cat. exp. Paris, musée du Louvre, du 27 octobre 2021 au 31 janvier 2022, sous la direction de Mickaël Bouffard, Victoria Fernández Masaguer et Jérôme de La Gorce, éditions Liénart et musée du Louvre, 2021, p. 188-191, cat. 62a; M. Bouffard, p. 34.

Physical characteristics

Dimensions
H. 0,216 m ; L. 0,179 m
Materials and techniques
Plume et encre brune, lavis gris, aquarelle, rehauts d'argent et d'or, sur une silhouette à l'eau-forte. Découpé suivant les contours de la silhouette et collé en plein sur une feuille de doublage. Traces en arc de cercle en bas à gauche.
Dimensions max. dessin : H. 19,5 ; L. 17,3 cm;

Places and dates

Date
Vers 1679

History

Object history
Claude Pioche sieur du Rondray, 1733; Gilbert Paignon-Dijonval, 1810; Charles-Gilbert, Vicomte de Morel-Vindé, sa vente, 1819; Samuel Woodburn, Londres ; Colnaghi ; acquis par Danlos pour Edmond de Rothschild en 1889 ; don au musée du Louvre en 1935.
Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Acquisition details
don
Acquisition date
1935

Location of object

Current location
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil de dessins : Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV - Tome I - 1542 DR à 1603 DR

The artwork can be seen by appointment in the Louvre's Prints and Drawings Study Room.

Exhibition history

- En scène ! Dessins de costumes de la collection Edmond de Rothschild
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 28 octobre 2021 - 31 janvier 2022
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
Last updated on 03.02.2022
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.