Académie masculine

Inventory number
RF 1755.QUATER, Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artist/maker / School / Artistic centre
Ducreux, Joseph (1735-1802)
Ecole française
(Xavier Salmon, 2017)

Description

Object name/Title
Académie masculine
Type of object
Dessins
Description/Features
Commentaire :
A l'occasion de l'ouverture du montage de protection du portrait peint en 1793, trois nouveaux dessins de Ducreux ont été découverts. Ils étaient utilisés comme renforts des feuilles de papier supportant le portrait et comme protection arrière du châssis sur lequel l'œuvre était tendue. Ces feuilles contrecollées figurent toutes des études anatomiques, avec un écorché et deux académies masculines. Elles étaient utilisées par Ducreux comme matériau de doublage et de protection (Xavier Salmon, Découverte : Trois académies dessinées par Josep Ducreux, Grande Galerie, Le Journal du Louvre, déc. 2017/janv./févr. 2018, n° 42, p. 10, repr.).

Le portrait de Jean Charles Thibault de Laveaux par Joseph Ducreux (RF 1755) présente la particularité d'avoir été peint sur une feuille de papier agrandie de quatre autres morceaux de papier qui, contrairement à la pratique la plus habituelle, n'a pas été marouflée sur une toile mais contrecollée sur plusieurs autres feuilles portant des études anatomiques, un écorché et une académie (RF 1755 bis et RF 1755 ter). De même, pour protéger le châssis, Ducreux n'a-t-il pas utilisé du bois ou du carton, mais à nouveau plusieurs feuilles contrecollées portant certains de ses dessins, dont une académie masculine (RF 1755 quater). Sans doute l'artiste avait-il eu recours à cet expédient par souci d'économie. Il lui était en effet moins onéreux d'utiliser son propre fonds de dessins académiques comme matériau de doublage et de protection plutôt que d'acquérir des toiles de lin ou de chanvre. En 1795 ou peu avant, lorsqu'il avait portraituré le compositeur Étienne Nicolas Méhul (Château de Versailles, inv. MV 5331.Salmon, 1997, p. 68-70, no 14), Ducreux avait également utilisé pour papier de doublage une feuille d'étude à la sanguine utilisée pour son autoportrait dit « Le joueur de Regnard ». Les années passant, il était donc resté fidèle à cette manière si curieuse de donner de la résistance à ses pastels (Xavier Salmon, Pastels du musée du Louvre XVIIe -XVIIIe siècles, Louvre éditions, Hazan, Paris, 2018, cat. 58, p. 124-125, fig. 24).

Physical characteristics

Materials and techniques
Pierre noire et rehauts de craie blanche.

History

Object history
Charles Marty-Laveaux, qui en fit don au musée du Louvre au début de l'année 1892 (A.L., D8 1892, 12 février).
Consulter l'historique du portrait du grammairien Jean Charles Thibault de Laveaux par Joseph Ducreux (RF 1755).
Collector / Previous owner / Commissioner / Archaeologist / Dedicatee
Dernière provenance : Marty-Laveaux, Charles
Acquisition details
don
Acquisition date
1892

Location of object

Current location
Réserve des pastels

Index

Exhibition history

- En société. Pastels du musée du Louvre XVIIe-XVIIIe siècles, Paris, Musée du Louvre, 06/06/2018 - 10/09/2018
Last updated on 06.09.2021
The contents of this entry do not necessarily take account of the latest data.