face, recto, avers, avant © 2018 Musée du Louvre / Hervé Lewandowski
dos, verso, revers, arrière © 2018 Musée du Louvre / Hervé Lewandowski
dos, verso, revers, arrière ; détail inscription © 2018 Musée du Louvre / Hervé Lewandowski
© 2008 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2008 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2018 Musée du Louvre / Hervé Lewandowski
© 2018 Musée du Louvre / Hervé Lewandowski
© 2018 Musée du Louvre / Hervé Lewandowski
© 2008 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2008 Musée du Louvre / Georges Poncet

papyrus documentaire

-285 / -246 (Ptolémée II Philadelphe)
Lieu de découverte : Thèbes (Haute Égypte->région thébaine = région de Thèbes) (d'après texte)
N 2428 ; E 843 ; Clot bey C 16 n°200
Département des Antiquités égyptiennes
Numéro d’inventaire
Numéro principal : N 2428
Autre numéro d'inventaire : E 843
N° anc. coll. : Clot bey C 16 n°200

description

Dénomination / Titre
Dénomination : papyrus documentaire
Description / Décor
Etat de l'oeuvre : presque complet
Inscriptions
Écriture :
démotique
Nature du texte :
acte de vente
date
testament (?)
Noms et titres
Ptolémée II Philadelphe ; Pakhelkhonsou (huissier d'Amon d'Opé à l'ouest de la Ville) ; Pana (père) ; Taaou (mère) ; Neskhonsou (épouse) ; Djedhor (père) ; Taba (mère) ; Setchairetbin ; Pahor ; Nesmin ; Paheb (père)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Encombrement : 43 x 167 cm ; Hauteur : 39 cm ; Epaisseur : 1 cm ; Longueur : 161 cm
Matière et technique
Matériau : papyrus

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Ptolémée II Philadelphe (an 8-277 av. J.-C.) (inscription/dédicace/signature) (-285 - -246)
Lieu de découverte
Thèbes (Haute Égypte->région thébaine = région de Thèbes) (d'après texte)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Clot, Antoine Barthélémy, Clot Bey (Vendeur ; Collectionneur)
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date de l'inscription sur l'inventaire : 1852
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Hemmerle, Anke, « Priesterfamilien und ihre Archive Ein Beitrag zur Prosopographie und Topographie Thebens zur Ptolemäerzeit », Studien zur Altägyptischen Kultur (SAK), 37, 2008, p. 147-158, p. 147 note 4
- Depauw, Mark, « Demotic Witness-Copy-Contracts », Revue d'Égyptologie (RdE), 50, 1999, p. 67-105, p. 67, 71 et note 12, 72 note 34, 73 note 38, 83, 85 note 99, 90 notes 124-126, 93 note 147, 94 notes 153 et 155, 99 notes 181 et 184
- Lüddeckens, Erich, « Urkundenarchive », dans Lexikon der Ägyptologie, VI, Stele-Zypresse, 1986, p. 876-886, p. 880
- Lüddeckens, Erich, « Papyri, Demotische », dans Lexikon der Ägyptologie, IV, Meggido-Pyramiden, Wiesbaden, Otto Harrassowitz, 1982, p. 750-898, p. 867, n° C.5.e
- Zauzich, Karl-Theodor, Die ägyptische Schreibertradition in Aufbau, Sprache und Schrift der demotischen Kaufverträge aus ptolemäischer Zeit, Wiesbaden, Harrassowitz, (Ägyptologische Abhandlungen (ÄA) 19), 1968, p. 79-81, Urkunde 108
- Pestman, Pieter Willem, Chronologie égyptienne d'après les textes démotiques (332 av. J.-C. - 453 ap. J.-C.), Leyde, Brill, (Papyrologica Lugduno-Batava 15), 1967, p. 17
- Legrain, Georges, « Les noms de témoins dans quelaques actes du Louvre », Revue égyptologique, 5, 1888, p. 89-93, p. 90, 92
- Revillout, Eugène, « Authenticité des actes », Revue égyptologique (RevEg), 2, 1882, p. 103-124, p. 103 note 5, 106
- Revillout, Eugène, « Quelques notes chronologiques sur l'histoire des Lagides, [1]: Lettre adressée à M. Henri Brugsch-Bey », Revue égyptologique, 1, 1880, p. 2-22, p. 3, 5, 10 note 1, &3 note 2
- Revillout, Eugène, Chrestomathie démotique, Paris, F. Vieweg, 1880, p. 214, 476
- Devéria, Théodule, Catalogue des manuscrits égyptiens écrits sur papyrus, toile, tablettes et ostraca en caractères hiéroglyphiques, hiératiques, démotiques, grecs, coptes, arabes et latins qui sont conservés au Musée égyptien du Louvre, Paris, Ch. de Mourgues frères, 1872, p. 224, XII. 42
Dernière mise à jour le 18.05.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances