© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2014 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2000 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2014 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2000 Musée du Louvre / Georges Poncet

étui à kohol

Date de création/fabrication : Nouvel Empire (d'après style) (-1550 - -1069)
Actuellement visible au Louvre
Salle 330
Aile Sully, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : E 5373

description

Dénomination / Titre
Dénomination : étui à kohol
Description / Décor
Bès (debout, nu, mains sur les cuisses, barbe, couronne de Bès, langue pendante, oreilles percées)

Etat de l'oeuvre : sans couvercle

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 10 cm ; Largeur : 5,5 cm ; Epaisseur : 4 cm
Matière et technique
Matériau : faïence siliceuse
Technique : ronde-bosse
Couleur : bleu foncé-marron-socle en faïence marron imitant le bois

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Nouvel Empire (d'après style) (-1550 - -1069)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date de l'inscription sur l'inventaire : 1868
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AE] Salle 330 - La parure, Vitrine 2

Bibliographie

- Étienne, Marc. Heka. Magie et envoûtement dans l'Égypte ancienne. [Exposition, Paris, musée du Louvre 2000-2001]. Paris, Réunion des Musées Nationaux = RMN, 2000. , p. : 60 ; 109, 174
- Vandier d’Abbadie, Jeanne. Catalogue des objets de toilette égyptiens. [Musée du Louvre, Paris, Département des Antiquités égyptiennes]. Paris, Éditions des Musées Nationaux, 1972. 1 vol., VIII-191 p. , p. : 56, fig. 166 p. 57, OT 166
Dernière mise à jour le 04.09.2016
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances