© 2005 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2014 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2005 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2005 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2005 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2005 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2014 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2005 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2005 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2005 Musée du Louvre / Christian Décamps

chevet à tronc octogonal

Date de création/fabrication : Nouvel Empire (d'après style) (-1550 - -1069)
Actuellement visible au Louvre
Salle 331
Aile Sully, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : E 14692
Autre numéro d'inventaire : AF 2895

description

Dénomination / Titre
Dénomination : chevet à tronc octogonal
Description / Décor
Inscriptions
Écriture :
hiéroglyphique
Nature du texte :
Livre des morts (Ch 166)
Noms et titres
Ptahmes (portier)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 18 cm ; Largeur : 29 cm ; Epaisseur : 8,2 cm
Matière et technique
Matériau : bois
Technique : peinture (hiéroglyphes peints en blanc)
Couleur : blanc

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Nouvel Empire (d'après style) (-1550 - -1069)

Données historiques

Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date de comité/commission : 26/03/1936
date du conseil : 31/03/1936
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AE] Salle 331 - La maison et le mobilier, Vitrine 2

Bibliographie

- Étienne, Marc (dir.), Les Portes du Ciel : visions du monde dans l'Egypte ancienne, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 2009), Paris, Somogy éditions d'art ; Musée du Louvre éditions, 2009, p. 70, ill. p. 70, n° 39
- Perraud, Miléna, « Les formules specifiques du Chapitre 166 du Livre des Morts inscrites sur les amulettes-chevet », dans Goyon, Jean-Claude ; Cardin, Christine (dir.), Proceedings of the Ninth International Congress of Egyptologists, 1, Louvain ; Paris ; Dudley, MA, Peeters, (Orientalia Loveniensia Analecta = OLA ; 150), 2007, p. 1495-1508, p. 1496-1497, 1508
- Barbotin, Christophe ; Devauchelle, Didier, La voix des hiéroglyphes : promenade au département des antiquités égyptiennes du musée du Louvre, [Musée du Louvre, Paris], Paris, Éd. Khéops ; Musée du Louvre, 2005, p. 58-59, fig. p. 58, n° 20
- Chaouabtis, des travailleurs pharaoniques pour l’éternité, cat. exp. (Paris, Musée du Louvre, 2003), Paris, Éditions de la Réunion des Musées Nationaux = RMN, 2003, p. 81, n° 5
- Lüscher, Barbara, Untersuchungen zu Totenbuch Spruch 151, Wiesbaden, 1998, p. 80, note 10
- Ziegler, Christiane ; Letellier, Bernadette ; Delange, Élisabeth ; Pierrat-Bonnefois, Geneviève ; Barbotin, Christophe ; Étienne, Marc, Les Antiquités égyptiennes: guide du visiteur, 1, [Musée du Louvre, Paris], Paris, Éditions de la Réunion des Musées Nationaux = RMN, 1997, p. 48, ill. p. 48
- Bovot, Jean-Luc, « Les meubles égyptiens du musée du Louvre », Égypte, Afrique & Orient, 3, 1996, p. 8-13, p. 10
- Falgayrettes-Leveau, Christiane (dir.), Supports de rêves, cat. exp. (Paris, Fondation Dapper, exposition, Paris, 20 avril-16 septembre 1989), Paris, Éditions Dapper, 1989, p. 31
- Costa, Barbara, « Preparazione per un corpus dei poggiatesta nell'antico Egitto; classificazione tipologica », Egitto e Vicino Oriente (EVO), 11, 1988, p. 39-50, p. 49 note 50
- Fischer, Henry George, « Kopfstütze », dans Helck, Wolfgang ; Otto, Eberhard (dir.), Lexikon der Ägyptologie, III, Kopfstütze. Wiesbaden, Otto Harrassowitz, 1980, p. 691 note 23
- Totenbuchprojekt Bonn, [Universität Bonn], Disponible sur : totenbuch.awk.nrw.de , totenbuch.awk.nrw.de/objekt/tm135518, TM 135518
- Trismegistos, Disponible sur : www.trismegistos.org , TM 135518
- The Amherst Collection of Egyptian and Oriental Antiquities, [Vente, Londres, 13/06-17/06/1921, p. 9, n° 83

Expositions

- Les Portes du Ciel : visions du monde dans l'Égypte ancienne, Napoléon, Exposition Temporaire sous pyramide, 06/03/2009 - 29/06/2009
Dernière mise à jour le 23.03.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances