© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2014 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2014 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2002 Musée du Louvre / Christian Décamps

bague à chaton mobile ; bague à chaton cerclé ; bague à axe à extrémités enroulées ; scarabée

Date de création/fabrication : Thoutmosis I (inscription/dédicace/signature) (-1504 - -1492)
Actuellement visible au Louvre
Salle 330
Aile Sully, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AF 6945
Autre numéro d'inventaire : MG 16780

description

Dénomination / Titre
Dénomination : bague à chaton mobile ; bague à chaton cerclé ; bague à axe à extrémités enroulées ; scarabée
Description / Décor
Décor : hiéroglyphes ; cartouche royal
Inscriptions
Écriture :
hiéroglyphique
Nature du texte :
nom de couronnement
Noms et titres
Thoutmosis I

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Longueur : 1,84 cm ; Largeur : 1,35 cm ; Diamètre : 2,1 cm
Matière et technique
Matériau : faïence siliceuse, or
Couleur : bleu vif

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Thoutmosis I (inscription/dédicace/signature) (-1504 - -1492)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
attribué au Louvre
Date d’acquisition
date de l'inscription sur l'inventaire : 1948
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AE] Salle 330 - La parure, Vitrine 6

Bibliographie

- Jaeger, Bertrand, « Les scarabées à noms royaux de la XVIIIè dynastie. Travaux préliminaires en vue d'un corpus (IV) », Göttinger Miszellen (GM), 70, 1984, p. 67-81, p. 70, n° 224
- Letellier, Bernadette ; Ziegler, Christiane (dir.), Le Louvre présente au Museum de Lyon. Les Animaux dans l'Egypte ancienne., cat. exp. (Lyon, Museum, 6 novembre 1977 - 31 janvier 1978), Lyon, 1977, p. 102, ill. p. 100, n° 118
Dernière mise à jour le 22.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances