© 2010 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2010 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2010 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2010 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes

cône funéraire

Date de création/fabrication : début XVIIIe dynastie (attribution d'après style) (-1550 - -1425)
Lieu de provenance : TT A. 7 Imenhetep (Dra Aboul el-Naga->Thèbes Ouest->Thèbes)

Numéro d’inventaire
Numéro principal : N 707 26
N° anc. coll. : Salt n°900
Numéro catalogue : CF 39
Numéro catalogue : DM 185

description

Dénomination / Titre
Dénomination : cône funéraire
Description / Décor
Inscriptions
Écriture :
hiéroglyphique
Nature du texte :
nom
titre
Noms et titres
Imenhetep (directeur des maçons d'Amon) ; Senna (père, directeur des maçons)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Longueur : 25,5 cm ; Diamètre : 8 cm
Matière et technique
Matériau : terre cuite
Technique : peinture = peint
Couleur : blanc

Lieux et dates

Date de création / fabrication
début XVIIIe dynastie (attribution d'après style) (-1550 - -1425)
Lieu de provenance
TT A. 7 Imenhetep (Dra Aboul el-Naga->Thèbes Ouest->Thèbes)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date de l'inscription sur l'inventaire : 1826
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Guichard, Sylvie (éd.). Champollion, Jean-François. Notice descriptive des monuments égyptiens du Musée Charles X. Paris, Louvre éd. ; Ed. Khéops, 2013. , p. : 325, ill. p. 325, Y. 6
- Dibley, Gary ; Lipkin, Bron ; Masquelier-Loorius, Julie. A Compendium of Egyptian Funerary Cones. Londres, 2009. 302 p., , p. : 78, 221, n° 185 p. 78, Doc. 185
- Laming Macadam, Miles Frederick (éd.). Davies, Norman de Garis. A Corpus of Inscribed Egyptian Funerary Cones, Part I, Plates. Oxford, Griffith Institute, Oxford University Press, 1957. , Doc. 185
Dernière mise à jour le 28.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances