trois quarts gauche © 2015 Musée du Louvre / Christian Décamps
face, recto, avers, avant © 2015 Musée du Louvre / Christian Décamps
profil gauche © 2015 Musée du Louvre / Christian Décamps
dos, verso, revers, arrière © 2015 Musée du Louvre / Christian Décamps
profil droit © 2015 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2015 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2015 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2015 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2015 Musée du Louvre / Christian Décamps
© 2015 Musée du Louvre / Christian Décamps

statue de Ptah-Sokar-Osiris ; élément momifié

Date de création/fabrication : époque ptolémaïque (?) ; Basse Epoque (d'après style) (-664 - -30)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : E 13329
Numéro d'entrée : CM 313

description

Dénomination / Titre
Dénomination : statue de Ptah-Sokar-Osiris ; élément momifié
Description / Décor
Osiris (debout, linceul, collier ousekh, fausse barbe, derrière, sarcophage)
Inscriptions
Écriture :
hiéroglyphique
Nature du texte :
formule des Ptah Sokar
formule d'offrande
Noms et titres
Osiris

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 61 cm ; Longueur : 35 cm ; Largeur : 13 cm
Matière et technique
Matériau : bois
Matériau secondaire : étoffe
Technique : peinture = peint, stucage = stuqué
Couleur : rouge-jaune-noir

Lieux et dates

Date de création / fabrication
époque ptolémaïque (?) ; Basse Epoque (d'après style) (-664 - -30)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
attribué au Louvre
Date d’acquisition
date de l'inscription sur l'inventaire : 1907
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Mainterot, Philippe. Aux origines de l'Egyptologie : voyages et collections de Frédéric Cailliaud (1787-1869). Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2011. Collection "Art & Société". , p. : 274, ill. 78 p. 273
Dernière mise à jour le 10.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances