face, recto, avers, avant © 2017 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
dos, verso, revers, arrière © 2017 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
profil droit © 2017 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
profil gauche © 2017 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2017 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2017 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2017 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2017 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes

scarabée ; sceau

Date de création/fabrication : milieu XIIIe dynastie (attribution d'après style) (-1757 - -1712)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : E 6199

description

Dénomination / Titre
Dénomination : scarabée ; sceau
Description / Décor
percé dans la longueur

Décor : spirales ; hiéroglyphes
Inscriptions
Écriture :
hiéroglyphique
Nature du texte :
nom
titre
Noms et titres
Senebraou (officier-atchou de la maison des suivants)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Longueur : 2,57 cm ; Largeur : 1,84 cm ; Epaisseur : 1,2 cm
Matière et technique
Matériau : pierre émaillée
Couleur : vert

Lieux et dates

Date de création / fabrication
milieu XIIIe dynastie (attribution d'après style) (-1757 - -1712)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date de l'inscription sur l'inventaire : 1872
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Martin, Geoffrey Thorndike. Egyptian Administrative and Private-Name Seals principally of the Middle Kingdom and Second Intermediate Period. Oxford, Griffith Institute, 1971. , p. : 42, pl. 7 (2), 476
- Petrie, William Matthew Flinders. Historical Scarabs. A Series of Drawings from the Principal Collections arranged chronologically. Londres, D. Nutt, 1889. , pl. 15, n° 420
- Pierret, Paul. Catalogue de la Salle historique de la galerie égyptienne. Paris, 1882. , N° 567
Dernière mise à jour le 29.01.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances