face, recto, avers, avant © 2014 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
dos, verso, revers, arrière © 2014 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2014 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2014 Musée du Louvre / Raphaël Chipault

amulette

Date de création/fabrication : Basse Epoque (attribution d'après style) (-664 - -332)
Lieu de provenance : Kom el-Hisn (Basse Égypte->Delta occidental) (d'après le titre : prêtre renep)

Numéro d’inventaire
Numéro principal : N 4319 5

description

Dénomination / Titre
Dénomination : amulette
Description / Décor
contrepoids de collier ; bélière multiple

Décor : inscription (au recto)
Inscriptions
Écriture :
hiéroglyphique
Nature du texte :
nom
titre
Noms et titres
Akhpet (préposé au territoire sacré, prêtre-renep) ; Nakhthorheb (père)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 6,3 cm ; Largeur : 3,3 cm ; Epaisseur : 0,7 cm
Matière et technique
Matériau : faïence siliceuse
Couleur : bleu turquoise clair

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Basse Epoque (attribution d'après style) (-664 - -332)
Lieu de provenance
Kom el-Hisn (Basse Égypte->Delta occidental) (d'après le titre : prêtre renep)

Données historiques

Date d’acquisition
date de l'inscription sur l'inventaire : 16/02/1857
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Tribilli, Elena. New documents of the renep-priest of the the Delta Horemheb, son of Ankhpakhered. Egitto e Vicino Oriente = EVO, 2018, 41, p. 121-150. , p. : 128, Doc. 8
- Jansen-Winkeln, Karl. Inschriften der Spätzeit. Teil IV: Die 26. Dynastie. 2, Gottesgemahlinnen/26. Dynastie insgesamt. Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2014. , p. : 780, n° 60-68
- De Meulenaere, Herman. Cultes et sacerdoces à Imaou (Kôm el-Hisn) au temps des dynasties saïte et perse. Bulletin de l'Institut français d'archéologie orientale = BIFAO, 1962, 62, p. 151-171. , p. : 153-154, Doc. 6
Dernière mise à jour le 24.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances