© 2010 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2010 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2010 Musée du Louvre / Georges Poncet
© 2010 Musée du Louvre / Georges Poncet

tablette

Date de création/fabrication : époque byzantine (fin IVe s. ap. JC-2e quart VIIe s. ap. JC) (395 - 641)
Lieu de découverte : Antinoé (rive est Moyenne Égypte->Moyenne Égypte->Égypte)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AF 1193

description

Dénomination / Titre
Dénomination : tablette
Description / Décor
Décor : sans décor
Inscriptions
Écriture :
grec
Nature du texte :
exercice d'écriture (Planchette d'écolier en trois morceaux. Transcription de lettres grecques isolées. Dans un angle, mention d'une date (le 8 du moins de Phaménoth))

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Longueur : 25,5 cm ; Hauteur : 13 cm ; Epaisseur : 0,5 cm
Matière et technique
Matériau : bois
Matériau secondaire : stuc, encre
Technique : stucage = stuqué, écriture = écrit, perforation = perforé = percement = percé

Lieux et dates

Date de création / fabrication
époque byzantine (fin IVe s. ap. JC-2e quart VIIe s. ap. JC) (395 - 641)
Lieu de découverte
Antinoé (rive est Moyenne Égypte->Moyenne Égypte->Égypte)

Données historiques

Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités égyptiennes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Lougovaya, Julia. A Perfect Pangram : a Reconsideration of the Evidence. Greek, Roman and Byzantine studies Greek, Roman and Byzantine studies, 2017, 57, p. 162-190. , p. : 165, n° 11, 169, 173-174, 176 n. 40, 178-180, fig. 6 p. 166, fig. 3 p. 179
- Del Francia Barocas, Loretta (éd.). Antinoe cent'anni dopo : catalogo della mostra Firenze Palazzo Medici Ricardi 10 luglio-1° novembre 1998. [Exposition, Florence, Palazzo Medici Riccardi, 1998]. [Parigi] ; [Firenze], Mueo del Louvre ; Soprintendenza archeologica della Toscana-Museo egizio : Istituto papirologico G. Vitelli, 1998. 244 p.,, p. : 49, 54 n. 8, 55 n. 41
Dernière mise à jour le 29.01.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances