ostracon, image 1/4
ostracon, image 2/4
ostracon, image 3/4
ostracon, image 4/4
ostracon, image 1/4
ostracon, image 2/4
ostracon, image 3/4
ostracon, image 4/4
Télécharger
Suivant
Précédent

ostracon

début époque islamique
Lieu de découverte : Edfou = Apollinopolis Magna (de Thèbes à Assouan->rive ouest de Thèbes à Assouan)
AF 12390 ; 262 (Edfou)
Département des Arts de Byzance et des Chrétientés en Orient
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AF 12390
N° de fouille : 262 (Edfou)

description

Dénomination / Titre
Dénomination : ostracon
Description / Décor
Inscriptions
Écriture :
copte
Langue :
copte
Nature du texte :
document économique ou administratif (ordre de paiement)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 11,5 cm ; Largeur : 8 cm
Matière et technique
Matériau : terre cuite
Matériau secondaire : encre
Technique : écriture, tournage
Couleur : marron (terre) ; noir (encre)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
début époque islamique
Date de découverte
1921-1932
Lieu de découverte
Edfou = Apollinopolis Magna (de Thèbes à Assouan->rive ouest de Thèbes à Assouan)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Propriétaire précédent : Musée du Louvre, AE, Paris
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Arts de Byzance et des Chrétientés en Orient

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Calament, Florence, « Edfou, trente après la conquête arabe : recherches sur les archives de Papas », Grande Galerie : le journal du Louvre, 4, Hors-série, La recherche au musée du Louvre 2019, 2020, p. 68-76, p. 72 n. 6
- Boud'hors, Anne, « Réflexions préalables à la publication des textes coptes d'Edfou (papyrus et ostraca) », dans Tell-Edfou: soixante ans après. Actes du colloque franco-polonais, Le Caire, 15 octobre 1996, Le Caire, Institut français d'archéologie orientale (IFAO), 1999, p. 1-7, p. 1-6, fig. p.7 (haut)
Dernière mise à jour le 10.05.2023
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances