face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble © 2019 Musée du Louvre / Peintures
© 2015 Musée du Louvre / Peintures
© 2019 Musée du Louvre / Peintures
© 2015 Musée du Louvre / Peintures

La Chasse au loup

Date de création/fabrication : Début du XVIIIe siècle (1702)
En dépôt : Musée International de la Chasse, Gien
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 3906
Autre numéro d'inventaire : MR 1485
Numéro dépositaire : D.67.1.3
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Desportes, Alexandre-François (Champigneulle, 1661 - Paris, 1743)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : La Chasse au loup
Description / Décor
Inscriptions
Signature :
Signé, daté en bas à droite : DESPORTES/1702

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 2,63 m ; Largeur : 3,43 m
Matière et technique
toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Début du XVIIIe siècle (1702)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Commandé en 1702 par le Grand Dauphin pour la galerie de communication entre le château neuf et le château vieux de Meudon; Versailles dans le pavillon de Fausse repose après 1822; musée du Louvre, Paris; dépôt à Gien, musée international de la Chasse en 1967
Déposé à Compiègne de 1922 à 1967.
Mode d’acquisition
ancienne collection
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Gien (France), Musée International de la Chasse, salle d'exposition

Bibliographie

- Lastic, G. de ; Jacky, Pierre, Desportes, Saint-Rémy-en-l'Eau, Monelle Hayot, 2010, p. 94-98;104-111;302, P 403
- Foucart-Walter, Élisabeth, « Tableaux déposés par le Louvre », dans Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne (dir.), Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. V. Ecole française. Annexes et index, Paris, R.M.N., 1986, p. 194-394, p. 243
- Villot, Frédéric, Notice des tableaux exposés dans les galeries du Musée Impérial du Louvre. 3ème partie. École française, 1855, n° 164
Dernière mise à jour le 12.11.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances