face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble © 2020 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; détail signature © 2020 Musée du Louvre / Peintures
© 2020 Musée du Louvre / Peintures
© 2020 Musée du Louvre / Peintures

Saint Paul et saint Barnabé refusant les honneurs divins à Lystre

Date de création/fabrication : XVIIe siècle (1644)
En dépôt : Musée des Beaux-arts, Arras
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MI 336
Numéro dépositaire : D 938 19
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Corneille, Michel I dit aussi Le Père, (Orléans, 1603 - Paris, 1664)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Saint Paul et saint Barnabé refusant les honneurs divins à Lystre
Ancien titre : Saint Paul et saint Barnabé à Lystra
Description / Décor
Inscriptions
Signature :
Signé, daté, sur la marche à droite : MI. CORNEILLE. IN.F. 1644

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 3,4 m ; Largeur : 2,6 m ; Largeur avec accessoire : 2,78 m
Matière et technique
toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XVIIe siècle (1644)

Données historiques

Mode d’acquisition
don
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Arras (France), Musée des Beaux-Arts, salle d'exposition

Index

Catégorie

Bibliographie

- Bonfait, Olivier. Poussin et Louis XIV: Peinture et Monarchie dans la France du Grand Siècle. Paris, Hazan, 2015. , p. : 64
- Loire, Stéphane. "De Notre-Dame à Arras : l'odyssée des Mays depuis la Révolution". In : Notter, Annick (éd.). Les Mays de Notre-Dame de Paris. Arras, 1999. p. 78-89., p. : 89, notes 23, 33
- Notter, Annick ; Ambroise, G.. Le musée des Beaux-Arts d'Arras. 1998. , p. : 70
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne (éd.). Foucart-Walter, Élisabeth. "Tableaux déposés par le Louvre", Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. V. Ecole française. Annexes et index. Paris, R.M.N., 1986. pp. 194-394. , p. : 227
Dernière mise à jour le 09.11.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances