Sérénade grotesque

Date de création/fabrication : Fin du XVIIe siècle (1660 - 1700)
En dépôt : Musée-Palais Fesch, Ajaccio
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 1946 25
Numéro dépositaire : MF AD 949 1 1
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Italie École de
Bocchi, Faustino (Brescia, 1659 - Brescia, 1742)

Autres attributions :
Inventorié Comme : Anonyme
Ancienne Attribution : Bocchi, Faustino (Brescia, 1659 - Brescia, 1742), D'après

description

Dénomination / Titre
Titre : Sérénade grotesque
Autre titre : Scène de grotesque
Description / Décor
Inscriptions
Inscription :
Au revers, sur la toile, au pochoir noir : RF 1946-25
Au revers, sur le châssis : MF A.D. 949.1.1.
Au revers, sur le châssis, une étiquette : RF 1946-65, école de Gênes XVIIe "Sérénade"
Au revers, une étiquette : Ajaccio, scène de grotesque

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,32 m ; Largeur : 0,46 m
Matière et technique
toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Fin du XVIIe siècle (1660 - 1700)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Paris, collection Jadviga Vuyck (1886-après 1950) ; acquis auprès de celle-ci pour 30.000 F., 1946 ("Attribué à Faustino Bocchi") (A.M.N., *1BB70 (A.N., 20150157/70), fol. 161) ; déposé au musée Fesch d'Ajaccio, 1949.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1946
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Ajaccio (France), Musée-Palais Fesch

Bibliographie

- Loire, Stéphane. Peintures italiennes du XVIIIe siècle du musée du Louvre. Paris, Gallimard/Musée du Louvre Editions, 2017. 573 p., ISBN : 978-2-07-017959-6., p. : 413, 473, 475, 477, 483, ill. n&b p. 413
- Brejon de Lavergnée, Arnauld ; Thiébaut, Dominique (éd.). Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre. II. Italie, Espagne, Allemagne, Grande-Bretagne et divers. Paris, R.M.N., 1981. , p. : 285
Dernière mise à jour le 07.08.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances