Suzanne au bain

1600 / 1700 (XVIIe siècle)
Pays-Bas du Sud, École de
Rubens, Petrus Paulus, D'après
MI 1308 ; P 142
Département des Peintures
En dépôt : Musée des Beaux-Arts - Palais de l'Evêché, Limoges
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MI 1308
Numéro dépositaire : P 142
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Pays-Bas du Sud École de
Rubens, Petrus Paulus (Siegen (Westphalie), 1577 - Anvers, 1640), D'après

description

Dénomination / Titre
Titre : Suzanne au bain
Description / Décor
Inscriptions
Inscription :
Au revers, sur le panneau, fragments de papier imprimé : objets de recette
Au revers, sur le parquetage en noir : Jordaens
Au revers, une étiquette : (en rouge) 191/COLLECTION/LOUIS LA CAZE/1869

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,64 m ; Largeur : 0,5 m
Matière et technique
bois

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XVIIe siècle (1600 - 1700)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Collection Louis La Caze, Paris, mentionné "En bas [dans la] 1ere salle" au rez-de-chaussée de l'hôtel La Caze (Etat des tableaux) ; légué au musée du Louvre en 1869 ; mis en dépôt au musée de Limoges en 1872.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date : 1869
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Index

Mode d'acquisition

Bibliographie

- Faroult, Guillaume (dir.), La Collection La Caze - chefs d'oeuvre des peintures des XVIIe et XVIIIe siècles, cat. exp. (Paris, Musée du Louvre, 26 avril - 9 juillet 2007; Pau, musée des Beaux-Arts, 20 septembre - 10 décembre 2007; Londres, Wallace Collection, Hertford House, du 14 février au 18 mai 2008), Paris, Musée du Louvre éditions/Hazan, 2007, p. 1033
- Brejon de Lavergnée, Arnauld ; Foucart, Jacques ; Reynaud, Nicole, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre. I. Ecoles flamande et hollandaise, Paris, R.M.N., 1979, p. 182
Dernière mise à jour le 12.05.2023
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances