La Lumière du monde (Adoration des bergers)

Date de création/fabrication : Milieu du XVIIIe siècle (1750)
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens privés ; en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
En dépôt : Musée des Beaux-Arts, Lyon
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MNR 823
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Boucher, François (Paris, 1703 - Paris, 1770)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : La Lumière du monde (Adoration des bergers)
Ancien titre : Nativité
Description / Décor
Inscriptions
Inscription :
Au revers : 13
Au revers, sur la toile : appartient à/Destrem/Château de Crespières/5.0
Au revers, sur la toile, au pochoir noir : 1955-106
Au revers, sur la toile, en blanc : 1113
Au revers, sur le cadre, une étiquette : Lebrun/cadres anciens et modernes depuis 1847/Sculpture/Dorure/153 Saint Honoré Paris. Bal. 14.66/N°1.036 (en rouge)
Au revers, sur le châssis : Destern, château de Crespières S.O.
Au revers, sur le châssis, une étiquette : MNR 823/(anc 13)/Boucher/Nativité
Au revers, une étiquette : 3334/1128
Signature :
Signé, daté en bas à droite : f. Boucher/1750

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 1,75 m ; Largeur : 1,3 m
Matière et technique
toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Milieu du XVIIIe siècle (1750)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Le tableau est peint pour la chapelle du château de Bellevue, à Meudon ; il figure au Salon de 1750, puis à la vente de Mme de Pompadour, à Paris, le 28 avril 1766, sous le numéro 16 ; on le retrouve à la vente d'Ennery, à Paris, les 11-15 décembre 1786, sous le numéro 26. Il fait ensuite partie de la collection du baron de Pontalba en 1860 (cat. exp. Paris, 1860). Il figure à la vente Davilliers, à l'hôtel Drouot à Paris, le 24 mars 1864, sous le numéro de lot 35 ; il est alors acquis 15 000 F (sans doute par M. Andreu selon le Bulletin des Amis de Meudon-Bellevue). Il se trouve dans une collection étrangère jusqu'en 1932 ; puis il fait partie de la collection Henri Destrem (mort en 1941) et il est abrité au château de Chambord à partir de 1939. Le tableau est remis à Raymond Destrem, notaire, avec d'autres oeuvres, en 1943 et vendu 140 000 RM en 1944 par Georges Destrem à Maria Dietrich par l'intermédiaire de Fabiani (le 8 mars 1944, avec un point d'interrogation après le nom de G. Destrem) (1). D'après la déposition de M. Dequoy au Comité de confiscation des profits illicites (2), "Tableau de Boucher vendu en février 1944. Ce tableau acheté par M. Dequoy en 1943 à M. Destrem Notaire à Paris, Quai Voltaire, pour la somme de 1 215 000 francs se trouvait exposé chez M. Fabiani, marchand de tableaux, avenue Montaigne. Ce tableau aurait été revendu 1 500 000 francs et contre le gré de M. Dequoy ... mais les allemands ont passé outre et ont enlevé le tableau après avoir versé 1 500 000 francs ..." Le tableau est revendu 180 000 RM le 24 mars 1944 au musée de Linz (numéro 3334) (3). Il est enregistré au Central Collecting Point de Munich sous le numéro 4847. Le tableau est attribué au musée du Louvre (département des Peintures) par l'Office des Biens et Intérêts Privés en 1951, puis déposé au musée des beaux-arts de Lyon par arrêté du ministère de l'Education nationale du 21 octobre 1955 (4). Notes: (1)Bundesarchiv BAK B323/564. (2)Archives de Paris PEROTIN/3314/71/1/3 47 749 : dossier Dequoy. (3)MEAE/209SUP481 P176 et Bundesarchiv BAK B323/564. (4)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 21 octobre 1954. Une copie réalisée par l'abbé de Saint-Non, se trouve dans l'église de Pothières (Côte-d'Or). Une esquisse à l'huile (grisaille) pour ce tableau a été vendue chez Philips, Londres, le 14 décembre 1999, n° 60, repr.
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens privés (MNR)
Date d’acquisition
date d'arrivée au Musée : 1951
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Lyon (France), Musée des Beaux-Arts, salle d'exposition

Bibliographie

- Conisbee, Philip  . French paintings of the fifteenth through the eighteenth century. Washington - Princeton, National Gallery of Art & Princeton University Press, 2009. , p. : 11-12
- Lesné, Claude ; Roquebert, Anne. Catalogue des peintures M.N.R.. Paris, R.M.N., 2004. , p. : 278, ill. n&b
- Hans, Pierre-Xavier. Le château de Bellevue un moment de perfection dans l'histoire du goût. Dossier de l'Art, février. 2002, n°83, pp. 20-33. , p. : 25, repr. p. 26
- Schieder, Martin. Jenseits der Aufklärung, Die religiöse Malerei im ausgehenden Ancien régime. Berlin, Gebr. Mann Verlag, 1997. , p. : 57-59, 298-301, 315-322, 333, 359, repr.
- Durey, Philippe. Le Musée des Beaux-Arts de Lyon. Paris, 1988. , notice n° 3
- Brunel, Georges. Boucher. Paris, Flammarion, 1986. , p. : 220-222, repr.
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne (éd.). Foucart-Walter, Élisabeth. "Tableaux déposés par le Louvre", Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. V. Ecole française. Annexes et index. Paris, R.M.N., 1986. pp. 194-394. , p. : 211, non repr.
- Ananoff, Alexandre. L'Opera completa di Boucher. Milan, Rizzoli, 1980. , repr. pl. XXXIV, notice n° 371
- Ananoff, Alexandre. François Boucher, t. II. Paris, La Bibliothèque des Arts, 1976. , repr. fig. 979, notice n° 340
- Jeannerat, C.. L'Adoration des bergers de F. Boucher. Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1932, pp. 75-82. , p. : 78-80, repr.
- Locquin, Jean. La peinture d'histoire en France de 1747 à 1785. Paris, 1912. , p. : 261, pl. 23
Dernière mise à jour le 17.01.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances