face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1999 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2013 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1999 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
© 1999 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
© 2013 Musée du Louvre / Peintures
© 1999 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot

Don Quichotte et les oiseaux de la caverne de Montesinos

Date de création/fabrication : XVIIIe siècle (1735)
En dépôt : Musée national du Château de Compiègne, Compiègne
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 6862
Autre numéro d'inventaire : B 1752
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Natoire, Charles-Joseph (Nîmes, 1700 - Castel Gandolfo, 1777)
France École de

Autres attributions :
Inventorié Comme : Anonyme (Inventaire B)

description

Dénomination / Titre
Titre : Don Quichotte et les oiseaux de la caverne de Montesinos
Description / Décor

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 3,25 m ; Largeur : 1,7 m
Matière et technique
toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XVIIIe siècle (1735)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Carton pour la Tenture de Don Quichotte. Déposé en 1849, dans la galerie Natoire en 1859. En 1849, l’ensemble des peintures de Charles Antoine Coypel est complété par neuf tableaux de l’Histoire de Don Quichotte par Charles Joseph Natoire (INV 6862, INV 6863, INV 6865 à INV 6871) : ces cartons de tapisseries exécutées à Beauvais avaient été créés à l’origine pour Pierre Grimod du Fort, comte d’Orsay, entre 1735 et 1742 ; confisqués à la Révolution, ils furent rapportés du château d’Orsay et confiés au Muséum central des Arts. Puis, envoyés par le Louvre le 9 mai 1849 à Compiègne (date administrative, les envois étant effectifs le 19 mai, après leur restauration - le livre de mouvements indique le 4 septembre 1850), neuf de ces cartons sont placés dans la galerie des Cerfs, conformément à la commande passée par Louis-Philippe désormais déchu ; puis ils sont montés en 1859 (dix ans après leur arrivée) pour orner la galerie Natoire, tout juste aménagée par l’architecte Ancelet dans l’aile neuve construite par Grisart l’année précédente (cette galerie relie les Grands Appartements au théâtre impérial et sert de salle-à-manger). Lors de la Première Guerre mondiale, ces peintures sont évacuées ; cependant, deux toiles ne rejoignent Compiègne que le 11 août 1922 : Le Repas de Sancho dans la forêt et Le Départ de Sancho pour l’île de Barataria . Quant au dixième carton, il ne sera déposé que bien plus tard, par arrêté du 4 février 1977 (INV 6864). Ces œuvres sont présentées galerie Natoire dont ils forment désormais le décor.
Mode d’acquisition
entrée - Collection de Louis XV
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Compiègne (France), Musée national du château de Compiègne

Index

Catégorie
Dernière mise à jour le 29.09.2016
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances