face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2015 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2003 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1991 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
© 2015 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
© 2003 Musée du Louvre / Peintures
© 1991 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot

L'Arc de triomphe et le théâtre d'Orange

Date de création/fabrication : 4e quart du XVIIIe siècle (1787)
Robert, Hubert
France, École de
Actuellement visible au Louvre
Salle 929
Aile Sully, Niveau 2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 7647
Autre numéro d'inventaire : L 3827
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Robert, Hubert (Paris, 1733 - Paris, 1808)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : L'Arc de triomphe et le théâtre d'Orange
Description / Décor
Inscriptions
Signature :
S.D.b.g.: "H. Robert / 1787"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 2,42 m ; Hauteur avec accessoire : 2,68 m ; Largeur : 2,42 m ; Largeur avec accessoire : 2,76 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
4e quart du XVIIIe siècle (1787)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Salon de 1787. Fait partie d'une série de quatre tableaux représentant les principaux monuments antiques de la France, commandés par la Direction des Bâtiments du Roi en 1786 pour la salle à manger des petits appartements du Roi au château de Fontainebleau. Cf. INV. 7648 à 7650. Salon de 1787. Les 4 tableaux, qui ne furent apparemment pas payés, sont ensuite installés dans la salle à manger des petits appartements de Fontainebleau jusqu'en 1796. Au printemps 1796, ils sont tous "extraits" pour être présentés au Musée spécial de l'Ecole française à Versailles, mais à la demande de Robert, deux des tableaux, "L'Arc de Triomphe et l'amphithéâtre de la ville d'Orange" et "La Maison carrée, les arènes et la tour Magne de Nîmes", sont "restitués à l'auteur par ordre du ministre de l'Intérieur, M. Benezech comme paiement des quatre dits tableaux qui lui étaient dus par l'ancienne Liste civile". Les deux toiles demeurées dans la collection de l'artiste sont léguées par sa veuve au roi Louis XVIII et entrent au Louvre en 1822. Les deux autres avaient été réinstallées en 1804 sous la conduite de Dominique Vivant Denon au château de Fontainebleau, où elles demeurent au moins jusqu'en 1881. Les 4 tableaux sont ensuite réunis et exposés ensemble au musée du Louvre à la fin du XIXe siècle.
Localisé à Saint-Cloud dans l'inventaire L.
Mode d’acquisition
entrée - Collection de Louis XVIII
Date d’acquisition
date : 1822
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [Peint] Salle 929 - Jean-Honoré Fragonard (1732-1806)

Index

Catégorie

Bibliographie

- Hubert Robert 1733 - 1808. Un peintre visionnnaire, cat. exp. (Paris, Musée du Louvre, du 8 mars au 30 mai 2016 ; Washington, du 26 juin au 2 octobre 2016), Paris, Somogy Editions d'art, Louvre éditions, 2016, p. 322-331, coul, p. 323, n° 93
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. IV. Ecole française. L-Z, Paris, R.M.N., 1986, p. 189, n&b
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole ; Rosenberg, Pierre, Musée du Louvre. Catalogue illustré des peintures. Ecole française. XVIIe et XVIIIe siècles: II, M-Z, Paris, Musées nationaux, 1974, p. 92, 216, fig. 743, n° 743
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole, Catalogue des peintures du musée du Louvre. I, Ecole française, Paris, R.M.N., 1972, p. 331
- Brière, Gaston, Musée national du Louvre. Catalogue des peintures exposées dans les galeries. I.Ecole Française, Paris, Musées nationaux, 1924, p. 225, n° 797

Expositions

- Hubert Robert 1733 - 1808, Napoléon, Exposition Temporaire sous pyramide, 07/03/2016 - 30/05/2016, étape d'une exposition itinérante
Dernière mise à jour le 29.06.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances