face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2016 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 1999 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1991 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)
© 2016 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 1999 Musée du Louvre / Peintures
© 1991 RMN-Grand Palais (musée du Louvre)

Paysage au soleil levant

Date de création/fabrication : 2e quart du XVIIe siècle (1665)
Actuellement visible au Louvre
Salle 836
Aile Richelieu, Niveau 2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 709
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Pynacker, Adam (Pynacker (près de Delft), 1622 - Delft, 1673)
Pays-Bas dit aussi Pays-Bas, École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Paysage au soleil levant
Description / Décor
À noter le curieux détail d’une Sainte Famille peinte sur le mur d’une sorte d’oratoire ruiné, situé dans la pente boisée à l’arrière-plan, à gauche. – De la plus belle et virtuose période – tardive – de l’artiste, vers 1665.
Dès avant 1810 et jusqu’en 1845 au moins, associé comme pendant (éventuel, dit le cat. de 1810) à un autre Pynacker, le Paysage au bouc blanc (Wallace Collection, Londres, cf. Hofstede de Groot, n° 155 ; Harwood, n° 71), lequel paraît seul à une vente antérieure (Leyde, 10 V 1774, n° 4). Leur mise en pendant a dû se situer entre 1774 et 1810. En 1866, la paire est déjà dissociée car le tableau anglais figure seul dans une vente H. de Kat à Paris (2 V 1866, n° 66) où Hertford l’achète pour sa coll. de la Wallace. Mais l’un et l’autre ont dû être encadrés chez Souty Fils à Paris avant cette date, car ils portent encore aujourd’hui chacun un cadre similaire, en provenance de cette maison qui existe comme telle depuis 1837.
Inscriptions
Signature :
S.b.d. : A Pynacker.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 1,22 m ; Largeur : 1,03 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
2e quart du XVIIe siècle (1665)

Données historiques

Historique de l'œuvre
P. de Smeth d’Alphen, magistrat de la ville d’Amsterdam ; sa vente après décès, Amsterdam, 1-2 VIII 1810, n° 80 (avec possible pendant, Paysage au bouc blanc, au n° suivant) ; Texier, Gerbet et Cie, sans doute pour Lebrun. – J.-B. P. Lebrun (1748-1813), marchand d’art, Paris ; sa vente, Paris, 16 IV 1811, n° 179 (toujours avec pendant sous le même n°) ; retirés de la vente. – Cardinal Fesch (1763-1839), Rome ; sa vente après décès, Rome, 17 III 1845, n° 186 (avec pendant au n° suivant) ; Ch. George, peintre et expert, Paris. – Léon Moreaux (1815-1891), peintre, Versailles ; son legs, 1892 (avec indication de la provenance Fesch).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Moreaux, Charles, Florent, Léon (legs avec indication de la provenance Fesch)
Fesch, cardinal Joseph
George, Ch.
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
date : 1891
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [Peint] Salle 836 - Le paysage hollandais

Bibliographie

- Musée du Louvre (éd.). Foucart, Jacques. Foucart-Walter, Elisabeth, coordination éditoriale. Catalogue des peintures flamandes et hollandaises du musée du Louvre. [Musée du Louvre/Département des Peintures]. Paris, Editions Gallimard/Musée du Louvre Editions, 2009. , p. : 210, n&b, p. 210
Dernière mise à jour le 26.03.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances