La Nuit ou Diane

Date de création/fabrication : Fin du XVIIe siècle (vers 1667 - 1669)
Actuellement visible au Louvre
Salle 705
Aile Denon, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 2904
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Le Brun, Charles (Paris, 1619 - Paris, 1690)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : La Nuit ou Diane
Autre titre : Diane
Description / Décor
Décor de la voûte de la Galerie d'Apollon

Format : octogonal

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 3,1 m ; Largeur : 5,11 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Fin du XVIIe siècle (vers 1667 - 1669)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Le décor de la galerie d’Apollon au Louvre est le premier chantier d’ampleur dirigé par Charles Le Brun pour Louis XIV.
Entrepris en 1663, après l’incendie de la Petite Galerie le 6 février 1661, il est demeuré inachevé car délaissé au profit du château de Versailles dès le début des années 1670.
Le Brun n’a eu le temps de peindre que quatre compositions. Le marché pour les ornements et les sculptures de stuc du 3 mai 1663 indique néanmoins que les artistes devaient travailler sur les dessins du Premier peintre : « sur le dessin et modèles et sous la conduite de Monsieur Le Brun, premier peintre du roi » (cf. Bresc-Bautier, 2004, archive A, p. 337). Le Brun peut donc être considéré comme le concepteur de la totalité du décor. L’artiste a élaboré un programme iconographique extrêmement ambitieux.
Fondé sur l’image du soleil, tout récemment devenu la devise de Louis XIV, le décor illustre les influences bénéfiques de l’astre sur la terre, mais aussi sa place
centrale dans l’ordre du monde, réglant et mesurant le cours des jours, des mois et des saisons, accompagné par le cortège des planètes. Seules trois compositions de Le Brun sont aujourd’hui conservées in situ : une voussure située dans la partie ouest de la voûte montrant une allégorie de l’Eau sur le sujet du Triomphe de Neptune et d’Amphitrite (INV. 2902) qui devait faire face à une allégorie de la Terre sur le sujet du Triomphe de Cybèle (décor peint par Joseph
Benoît Guichard en 1850-1851 d’après le projet de Le Brun) ; deux octogones dans la partie centrale de la voûte sur le thème des Parties du jour : Le Soir sous la figure de Morphée (INV. 2903) et La Nuit sous la figure de Diane (INV. 2904). Un troisième octogone peint par Le Brun et représentant L’Aurore s’est effondré vers
1790 (repeint par Charles Louis Müller en 1850-1851).
D’après les Comptes des Bâtiments du Roi, les compositions de Le Brun ont probablement été peintes entre la fin du chantier des stucs et la pose des dorures, dans le second semestre de 1666, et l’abandon progressif du chantier en 1669-1670. On relève en effet un paiement à Baudrin Yvart le 15 mars 1667 « pour achat de toiles et peintures et pour le paiement d’ouvrier peintres qui ont travaillés à la galerie d’Apollon » (cf. C.B.R., [1664-1715] éd. 1881-1901, I (1881), col. 125). Les trois peintures subsistantes de Le Brun ont été restaurées en 1849-1850 sous la direction de Félix Duban puis en 2003-2004 sous la direction de Cinzia Pasquali et Véronique Sorano-Stedman.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
entrée - Collection de Louis XIV
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Denon, [OArt] Salle 705 - Galerie d'Apollon

Bibliographie

- Milovanovic, Nicolas, Peintures françaises du XVIIe du musée du Louvre, Editions Gallimard / Musée du Louvre Editions, 2021, p. 111-112, ill.coul., n°243
- Peupler les cieux - Les plafonds parisiens au XVIIe siècle, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, du 20 février au 19 mai 2014), Paris / New York, Louvre éditions/Le Passage, 2014, p. 217
- Lichtenstein, Jacqueline ; Michel, Christian, Conférences de l'Académie royale de peinture et de sculpture. Tome II.Les conférencesau temps de Guillet de Saint Georges, 1682-1699, Conférences de l'Académie royale de peinture et de sculpture, Paris, Beaux-arts de Paris les éditions, 2008, p. 535-536
- Musée du Louvre ; Bresc-Bautier, Geneviève (dir.), La galerie d'Apollon au palais du Louvre, Paris, Gallimard, 2004, p. 58-68, 87-89, 337
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. IV. Ecole française, L-Z, Paris, R.M.N., 1986, p. 42, ill. n&b
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole ; Rosenberg, Pierre, Musée du Louvre. Catalogue illustré des peintures. Ecole française. XVIIe et XVIIIe siècles : I, A-L, Paris, Musées nationaux, 1974, p. 210, 281, fig. 448, n° 448
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole, Catalogue des peintures du musée du Louvre. I, Ecole française, Paris, R.M.N., 1972, p. 233
- Brière, Gaston, Musée national du Louvre. Catalogue des peintures exposées dans les galeries. I.Ecole française, Paris, Musées nationaux, 1924, p. 156, 294-296
- Jouin, Henry, Charles Le Brun et les arts sous Louis XIV le premier peintre : sa vie, son oeuvre, ses écrits ses contemporains, son influence : d’après le manuscrit de Nivelon et de nombreuses pièces inédites, Paris, Imprimerie nationale, 1889, p. 267-273, 433-434
Dernière mise à jour le 17.02.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances