face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2011 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 1999 Musée du Louvre / Peintures
© 2011 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado
© 1999 Musée du Louvre / Peintures

Madame de Longchamp, née Barry (morte en 1863), tenant son testament

Date de création/fabrication : XIXe siècle (1800 - 1900)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 2689
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Hesse, Alexandre dit aussi Hesse, Alexandre Jean Baptiste, (Paris, 1806 - Paris, 1879)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Madame de Longchamp, née Barry (morte en 1863), tenant son testament
Description / Décor
Portrait mi-figure, en biais, de femme en noir se détachant sur un fond plutôt sombre, assise, la main droite sur la cuisse, l'autre tenant une feuille de papier. Pan de rideau visible à droite du modèle.
Inscriptions
Signature :
en haut à gauche: +.1.août 1863 signé et daté au dessous: Alexandre Hesse 1864

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 1,32 m ; Hauteur avec accessoire : 1,558 m ; Largeur : 0,97 m ; Largeur avec accessoire : 1,219 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XIXe siècle (1800 - 1900)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Portrait posthume.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
donation sous réserve d'usufruit
Date d’acquisition
date : 1928
date d'arrivée au Musée : 1932
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. III. Ecole française, A-K, Paris, R.M.N., 1986, p. 311, n&b

Expositions

- Visage(s) du Louvre, Clergoux (Externe, France), Château de Sédières, 12/06/2011 - 18/09/2011
Dernière mise à jour le 15.03.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances