face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2013 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2018 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2004 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2003 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
© 2013 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
© 2018 Musée du Louvre / Peintures
© 2004 Musée du Louvre / Peintures
© 2003 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot

Portrait de Inigo Melchior Fernandez de Velasco de Frias

Date de création/fabrication : XVIIe siècle (1600 - 1700)
Actuellement visible au Louvre
Salle 718
Aile Denon, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 1985 27
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Murillo, Bartolomé Esteban (1617 - 1682)
Espagne École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Portrait de Inigo Melchior Fernandez de Velasco de Frias
Description / Décor
Inscriptions
Nature de marque :
cachet de cire

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 2,08 m ; Hauteur avec accessoire : 2,44 m ; Largeur : 1,38 m ; Largeur avec accessoire : 1,62 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XVIIe siècle (1600 - 1700)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Jane St. Maur Blanche Stanhope, marquise Conyngham (1833-1907), Londres et The Mount, Ascot ; sa vente après décès, Londres, le 8 V 1908, n°58 ; Adrian Lesser, marchand d’art, Londres ; le vente après décès de ce dernier, Londres, 10 II 1912, Christie’s n°17 ; Turner (certainement Percy Moore Turner [1877-1950], marchand d’art à Londres et à Paris, historien d’art et insigne donateur du Louvre (Georges de La Tour).-Julius Bohler, marchand d’art, Munich, 1913 ; François Kleinberger, Marchand d’art, Paris, 1914 (cf. Mayer) ; toujours chez F. Kleinberger, Paris et New York, 1924 (publicité dans le Burlington Magazine, de janvier puis de mars 1924). –Jacques-Louis-René Barou de la Lombardière de Canson (1958), descendant du célèbre papetier Canson, 1928 ; transmis par héritage à sa fille, Suzanne de Canson (1910-1986), 1958 ; proposé pour achat au Louvre par la galerie Birtchansky, Paris, avril 1975 ; non acquis par le musée ; à noter que le tableau était présenté par le marchand Birtchansky comme appartenant au baron de Landevoisin (Angulo Iniguez, de son coté, signale le tableau chez le baron de Landevoisin [sic] en 1973) ; en réalité, il avait été détourné par Mme Paul, une « amie » de Suzanne de Canson, qui avait utilisé, pour essayer de le vendre, les bons services de M. de Landevoisin (à identifier sans doute avec le baron de Villiers cité par Angulo Iniguez comme propriétaire, Suzanne de Canson, par décision judicaire, 1980 ; recherché par la conservation du Louvre en 1981, dans le cadre de la préparation du Dossier Murillo ; signalé alors par M. Birtchansky comme ayant été rendu à Suzanne de Canson, laquelle ne répond pas à une proposition d’achat faire alors par le Louvre ; prévu pour une vente chez Christie’s, Londres, 5 VII 1985, n° 94 (désigné comme « Property of a Lady », il est censé provenir de la succession de Mme Jeanne Chappuis [1979], Genève) ; retiré de la vacation à la demande de la Direction des Musées de France car sorti illégalement de France ; acquis à l’aimable de M. Didier Tornare, notaire à Genève, pour la compte de la succession Chappuis (en l’occurrence sa petite-fille et prétendue héritière, Joëlle Pesnel) ; inscrit sur l’Inventaire R.F. comme Portrait d’un gentil-homme sévillan). – De 1987 à 2001, le tableau fit l’objet d’un procès retentissant (« l’Affaire Canson ») à la suite d’une plainte pour vol et captation d’héritage, déposée en 1987 par Mme Jeanne Deschamps, sœur de Suzanne de Canson, contre Joëlle Pesnel, devenue le légataire universelle et seule héritière de Suzanne de Canson, peu avant la mort de cette dernière en 1986, la justice reconnaissant finalement la bonne foi des Musées nationaux (arrêt du tribunal de grande instance de Paris, janvier 1997, arrêt de la cour d’appel de Paris, avril 2001).
Mode d’acquisition
mode d'acquisition inconnu
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Denon, [Peint] Salle 718, Salle 718 - Bartolomé Esteban Murillo (1618-1682)

Index

Bibliographie

- Meslay, Olivier ; Foucart-Walter, Élisabeth. Foucart-Walter, Elisabeth, coordination éditoriale. "Ecoles espagnole, portugaise et mexicaine", Catalogue des peintures britanniques, espagnoles, germaniques, scandinaves et diverses du musée du Louvre. [Musée du Louvre]. Paris, Gallimard/Musée du Louvre Editions, 2013. 248, pp. 57-103. , p. : 80, n&b, p. 80
- Valdivieso, Enrique. Murillo catálogo razonado de pinturas. Madrid, Ediciones el Viso, 2010. , p. : 562, n°413

Expositions

- 400ème anniversaire de la naissance de Murillo, Séville (Externe, Espagne), Museo Bellas Artes, 01/11/2018 - 15/02/2019
Dernière mise à jour le 28.01.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances