face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2004 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski
dos, verso, revers, arrière ; détail marquage / immatriculation © 2016 Musée du Louvre / Peintures
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 1999 Musée du Louvre / Peintures
© 2004 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski
© 2016 Musée du Louvre / Peintures
© 1999 Musée du Louvre / Peintures

Femme tenant un coq mort

Date de création/fabrication : 2e quart du XVIIe siècle (1650)
Dou, Gerard
Pays-Bas, École de
Actuellement visible au Louvre
Salle 839
Aile Richelieu, Niveau 2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 1218
Autre numéro d'inventaire : MR 660
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Dou, Gerard (Leyde, 1613 - Leyde, 1675)
Pays-Bas dit aussi Pays-Bas, École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Femme tenant un coq mort
Description / Décor
Représentation à double sens à cause des symboles érotiques rassemblés ici (coq, cage à oiseau, chandelier, etc.).
Inscriptions
Signature :
S.D.b.m. : G. Dou 1650.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,261 m ; Hauteur avec accessoire : 0,418 m ; Largeur : 0,207 m ; Largeur avec accessoire : 0,354 m
Matière et technique
huile sur bois

Lieux et dates

Date de création / fabrication
2e quart du XVIIe siècle (1650)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Ch. A. de Calonne, Paris ; sa vente, Paris, 21 IV 1788, n° 93 ; non vendu. Acquis pour Louis XVI sans doute peu après, et probablement par l’intermédiaire de J.-B. P. Lebrun, marchand d’art à Paris, qui organisa la vente. Exposé à l’ouverture du Muséum (Louvre) en 1793, cat. n° 502 : Une marchande de poulets (cf. Dubreuil).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
ancienne collection royale/de la Couronne
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [Peint] Salle 839 - Peinture de genre, Leyde

Bibliographie

- Blanc, Jan ; Ducos, Blaise ; Savatier, Olivia ; Yeager-Crasselt, Lara. Rembrandt, Vermeer et le siècle d'or hollandais : chefs-d'oeuvre de la collection Leiden et du musée du Louvre. [Exposition, Louvre Abu Dhabi, 14 février - 18 mai 2019]. Saqi Books, 2019. 191, ISBN : 978-0-86356-390-4., cat. 57, p. 132
- Ducos, Blaise, sous la direction de. Rembrandt, Vermeer and the Dutch Golden Age: Masterpieces from the Leiden Collection and the Musée du Louvre. [Exposition, Abu Dhabi (Externe, Emirats Arabes Unis), Louvre Abu Dhabi, 2019]. Parie ; Abu Dhabi, Louvre Abu Dhabi, 2019. 191 p., ISBN : 9780863563218.,
- Spantigati, Carla Enrica, sous la direction de. Le raccolte del principe Eugenio condottiero e intelletuale. Collezionismo tra Vienna, Parigi e Torino nel primo Settecento. I quadri del Re. [Exposition, Venaria Reale (Turin): Sale delle Arti, du 5 avril au 9 septembre 2012]. Milan, Silvana Editoriale, La Venaria Reale, 2012. 319, , p. : 305
- Musée du Louvre (éd.). Foucart, Jacques. Foucart-Walter, Elisabeth, coordination éditoriale. Catalogue des peintures flamandes et hollandaises du musée du Louvre. [Musée du Louvre/Département des Peintures]. Paris, Editions Gallimard/Musée du Louvre Editions, 2009. , p. : 121, ill. n&b
- Brejon de Lavergnée, Arnauld ; Foucart, Jacques ; Reynaud, Nicole. Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre I : Ecoles flamande et hollandaise. I, Paris, R.M.N., 1979., p. : 48, ill. n&b
- Demonts, Louis. Musée national du Louvre. Catalogue des peintures exposées dans les galeries. III. Ecoles flamande, hollandaise, allemande et anglaise. Paris, Musées nationaux, 1922. XIII-229, , p. : 132, 2353
- Villot, Frédéric. Notice des tableaux exposés dans les galeries du Musée national du Louvre. 2ème partie. Écoles allemande, flamande et hollandaise. Paris, Vinchon, 1852. 345, , 126

Expositions

- Rembrandt, Vermeer et le siècle d'or hollandais, Abu Dhabi (Externe, Emirats Arabes Unis), Louvre Abu Dhabi, 14/02/2019 - 18/05/2019
Dernière mise à jour le 04.10.2018
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances