face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2018 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2005 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2002 Musée du Louvre / Peintures
© 2018 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado
© 2005 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
© 2002 Musée du Louvre / Peintures

Hercule enfant étouffant deux serpents dans son berceau

Date de création/fabrication : 4e quart du XVIIIe siècle (1785)
Taraval, Hugues
France, École de
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 8089
Autre numéro d'inventaire : MR 2503
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Taraval, Hugues (Paris, 1729 - Paris, 1785)
France École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Hercule enfant étouffant deux serpents dans son berceau
Description / Décor
Inscriptions
Signature :
S.D.b.m.: "Taraval 1785"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 3,23 m ; Hauteur avec accessoire : 0 m ; Largeur : 3,24 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
4e quart du XVIIIe siècle (1785)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Peint pour Louis XVI. Commandé en 1784 pour le Salon de 1785.
Mode d’acquisition
entrée - Collection de Louis XVI
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne. Foucart, Jacques ; Foucart-Walter, Élisabeth. Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. IV. Ecole française. L-Z. Paris, R.M.N., 1986. , p. : 229, n&b
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole ; Rosenberg, Pierre. Musée du Louvre. Catalogue illustré des peintures. Ecole française. XVIIe et XVIIIe siècles: II. M-Z. Paris, Musées nationaux, 1974. , p. : 14, 219, 248, fig. 795, 795
Dernière mise à jour le 11.03.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances