face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2011 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Ollivier
face, recto, avers, avant ; détail © 2011 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Ollivier
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2002 Musée du Louvre / Angèle Dequier
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1994 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
© 2011 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Ollivier
© 2011 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Ollivier
© 2002 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 1994 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet

Bacchanale à la joueuse de guitare

vers 1625
INV 7296 ; B 1278 ; MR 2345
Département des Peintures
Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 7296
Autre numéro d'inventaire : B 1278
Autre numéro d'inventaire : MR 2345
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Poussin, Nicolas (Les Andelys, 1594 - Rome, 1665)
France École de

Autres attributions :
Inventorié Comme : Anonyme (Inventaire B)

description

Dénomination / Titre
Titre : Bacchanale à la joueuse de guitare
Autre titre : La grande bacchanale
Description / Décor

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 1,21 m ; Hauteur avec accessoire : 1,495 m ; Largeur : 1,75 m ; Largeur avec accessoire : 2 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
2e quart du XVIIe siècle (vers 1625)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Historique
Armand Jean de Vignerot du Plessis, duc de Richelieu (1629-1715) ; acquis de ce dernier pour Louis XIV, 1665 ; inventaire Le Brun, no 169 (cf. Brejon de Lavergnée (A.), 1987a) ; en dessus-de-porte dans le cabinet du Conseil au château de Versailles, 1695 ; présenté au musée spécial de l’École française au château de Versailles, 1801 (Catalogue de l’an X, 1801-1802, no 203) ; au Louvre en 1809.

Commentaire
Il s’agit de l’un des tableaux les plus titianesques de Poussin. Il évoque, bien sûr, la Bacchanale des Andriens du grand maître vénitien, aujourd’hui conservée au musée du Prado à Madrid, mais qui était alors dans la collection Ludovisi à Rome. Poussin a consulté la source textuelle du tableau de Titien, les Imagines de Philostrate, dans l’édition illustrée de soixante-neuf planches gravées parue en 1614 dans une traduction et avec des commentaires de Blaise de Vigenère. En
effet, Poussin a emprunté à la gravure illustrant l’épisode des « Andriens » l’attitude de Bacchus dans l’ombre à gauche, allongé sur des monceaux de grappes de raisin. Mais l’artiste des Andelys a-t-il effectivement représenté cette île miraculeuse où le vin coulait en ruisseaux ? Le doute subsiste, car dans la composition de
Poussin, contrairement à celle de Titien, la mer n’est pas visible. La Bacchanale de Poussin est d’une sensualité joyeuse, associant l’ivresse procurée par le vin aux plaisirs de la musique : le couple qui attire d’emblée le regard par ses attitudes et par le contraste des couleurs est formé de l’homme levant sa coupe, vu de dos et vêtu de jaune, et de la jeune femme en bleu jouant de la guitare. Les putti ajoutent des touches de gaîté et de fantaisie, dans l’esprit de François Duquesnoy : celui au centre lève avec avidité une coupe à deux mains ; à droite, un putto amuse son compagnon avec un masque de théâtre ; à gauche, le putto endormi sous l’effet de l’ivresse est un véritable morceau de bravoure. En 1665, le tableau a été acquis par Louis XIV du duc de Richelieu. En 1674, il a fait l’objet d’une conférence à l’Académie royale de peinture et de sculpture prononcée par Jean-Baptiste de Champaigne : « L’on y voit dans l’économie générale une grande manière, étant en ce temps-là incliné à s’attacher en quelques rencontres au général de la couleur plus qu’aux autres parties de la peinture où il s’est appliqué depuis […] Il faut, s’il me semble, tomber d’accord, Messieurs, que la joie et le divertissement qui est [sic] le sujet de ce tableau y sont très bien représentés » (cf. Jean-Baptiste de Champaigne, 1674). Le tableau de Poussin a été gravé par Franz Ertinger en 1685. Il a été peint sur une toile assez grossière d’armure simple comprenant 7 × 7 fils au cm2. Celle-ci donne un aspect légèrement pavimenteux à la couche picturale. La couche d’impression est de couleur brun-rouge. La peinture a été agrandie à
droite au moyen d’une bande de 6,5 cm. Elle a été rentoilée en 1749 par Marie-Jacob Godefroid. Elle a été restaurée (allégement modéré du vernis) en 1940 par Edgard Aillet à Montauban. Une nouvelle restauration en couche picturale a été menée en 1960 par Lucien Aubert au Louvre. L’oeuvre a été de nouveau restaurée en couche picturale par Geneviève Lepavec en 1985-1988. La peinture est également connue sous le titre La Grande Bacchanale, et, à tort, Bacchanale à la
joueuse de luth.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
entrée - Collection de Louis XIV
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Poussin and the Dance, cat. exp. (London, National Gallery , 9 octobre 2021 - 2 janvier 2022 ; Los Angeles (Externe, Etats-Unis), J. Paul Getty Museum, 15 février - 8 mai 2022), Los Angeles ; London, J. Paul Getty Trust / National Gallery Company Limited, 2021, p. 23, n°8
- Milovanovic, Nicolas, Peintures françaises du XVIIe du musée du Louvre, Editions Gallimard / Musée du Louvre Editions, 2021, p. 202, ill.coul., n°426
- Il fascino e il mito dell'Italia dal Cinquecento al Contemporaneo, cat. exp. (Monza (Italie), Villa Reale, du 23 avril au 6 septembre 2015), Milan, Skira, 2015, p. 45, ill. coul., p. 38, cat. 8
- Bonfait, Olivier, Poussin et Louis XIV: Peinture et Monarchie dans la France du Grand Siècle, Paris, Hazan, 2015, p. 103, 160, 200
- Rosenberg, Pierre, Nicolas Poussin : les tableaux du Louvre, Paris, Louvre éditions/ Somogy, 2015, p. 64-69, coul., n° 4
- Milovanovic, Nicolas, Nicolas Poussin: les Quatre saisons, 60, Collection Solo, Paris, Somogy/ Louvre éditions, 2013, p. 7, p. 41, n° 13
- Gauguin, Cézanne, Matisse: Visions of Arcadia, cat. exp. (Philadelphia, Philadelphia Museum of Art, du 20 juin au 3 septembre 2012), New Haven, Yale University Press, 2012, p. 135, 136, fig, 143 coul. p. 135
- Nature et idéal: Le paysage à Rome. 1600-1650, cat. exp. (Paris (France), Galeries nationales du Grand Palais, 09/03/2011-06/06/2011), Flammarion, 2011,
- Mérot, Alain, Poussin, Paris, Hazan, 2011, n°132
- Lobstein, Dominique, « Copies, transpositions et interprétations sur les cimaises officielles (1864-1870) (II) », Les Cahiers d'Histoire de l'Art, n°9, 2011, p. 89-110, p. 92
- Lichtenstein, Jacqueline ; Michel, Christian, Conférences de l’Académie de royale de peinture et de sculpture : les conférences au temps d’Henry Testelin 1648-1681, tome I, vol.2, Paris, Beaux-arts de Paris - les éditions, 2006, p. 540-542
- Compin, Isabelle ; Roquebert, Anne, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay. IV. Ecole française, L-Z, Paris, R.M.N., 1986, p. 144, ill. n&b
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole ; Rosenberg, Pierre, Musée du Louvre. Catalogue illustré des peintures. Ecole française. XVIIe et XVIIIe siècles : II, M-Z, Paris, Musées nationaux, 1974, p. 49, 211, fig. 651, n° 651
- Compin, Isabelle ; Reynaud, Nicole, Catalogue des peintures du musée du Louvre. I, Ecole française, Paris, R.M.N., 1972, p. 302
- Brière, Gaston, Musée national du Louvre. Catalogue des peintures exposées dans les galeries. I.Ecole française, Paris, Musées nationaux, 1924, p. 208, n° 730
- Grautoff, Otto, Nicolas Poussin : sein Werk und sein Leben, 2 vol., Münich, Georg Müller, 1914, n°44
- Magne, Emile, Nicolas Poussin, premier peintre du roi, 1594-1665 (documents inédits), suivi d'un catalogue raisonné..., Bruxelles, G. Van Oest, 1914, n°20
- Engerand, Fernand ; Bailly, Nicolas, Inventaire des tableaux du Roy rédigé en 1709 et 1710, Inventaires des collections de la Couronne, Paris, Ernest Leroux, 1899, p. 302
- Piganiol de La Force, Jean-Aymar, Nouvelle description des chasteaux et parcs de Versailles et de Marly, contenant une explication historique de toutes les peintures, tableaux, statues, vases et ornemens qui s’y voient, Paris, 1701, p. 123
- Cook, Edward Tyas ; Wedderburn, Alexander, The Works of John Ruskin, London, G.Allen, 1903-1912, p. 472

Bibliographie de comparaison

- Galerie Alexis Bordes, Tableaux et sculptures du XVIIe au XIXe siècle [Paris, Galerie Alexis Bordes, 8 novembre-20 décembre 2013], Paris, 2013. ,

Expositions

- Des Collections royales au Grand Louvre, Kobé (Japon), City Museum, 20/03/1993 - 09/05/1993, étape d'une exposition itinérante
- Early Poussin in Rome, Fort Worth (Etats-Unis), Kimbell Art Museum, 24/09/1988 - 27/11/1988
- Nature et idéal: Le paysage à Rome. 1600-1650, Paris (France), Galeries nationales du Grand Palais, 09/03/2011 - 06/06/2011, étape d'une exposition itinérante
- Des Collections royales au Grand Louvre, Yokohama (Japon), Museum of Art, 22/05/1993 - 25/07/1993, étape d'une exposition itinérante
- Galerie du Temps 2017-2018 - Prolongation, Louvre-Lens, Musée du Louvre, 04/12/2017 - 04/12/2018
- Galerie du Temps (Année 4 - Prolongation Partielle 2), Louvre-Lens, Galerie du Temps, 04/12/2015 - 04/12/2016
- Les sacrements de Poussin, Edimbourg (Royaume Uni), Scottish National Gallery of Modern Art, 15/10/1981 - 13/12/1981
- Galerie du Temps (année 3), Louvre-Lens, Galerie du Temps, 04/12/2014 - 04/12/2015
- Gauguin, Cézanne, Matisse : Visions of Arcadia, Philadelphia (Etats-Unis), Philadelphia Museum of Art, 14/06/2012 - 03/09/2012
- Poussin, Paris (France), Galeries nationales du Grand Palais, 27/09/1994 - 02/01/1995, étape d'une exposition itinérante
- Galerie du Temps 2018-2019, Louvre-Lens, 04/12/2018 - 03/12/2019
- Poussin and the Dance, Los Angeles (Externe, Etats-Unis), J. Paul Getty Museum, 15/02/2022 - 08/05/2022, étape d'une exposition itinérante
Dernière mise à jour le 27.09.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances