face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2008 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 1998 Musée du Louvre / Peintures
© 2008 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot
© 1998 Musée du Louvre / Peintures

La Vierge à l'écritoire

Date de création/fabrication : 1e quart du XVe siècle (1400 - 1425)
Anonyme
Autriche, École de
Actuellement visible au Louvre
Salle 835
Aile Richelieu, Niveau 2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 2047
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Anonyme
Autriche École de

Autres attributions :
Ancienne Attribution : France (école française du XIVe)

description

Dénomination / Titre
Titre : La Vierge à l'écritoire
Description / Décor
Au thème assez rare de la Vierge dite « à l’encrier » (c’est-à-dire la Vierge apprenant à écrire à l’Enfant Jésus), qui s’est développé à la fin du XIVe siècle dans le nord de l’Europe, notamment en Allemagne, (cf. Parkhurst, p. 292), s’ajoute ici celui du sommeil de l’Enfant Jésus : portant à la ceinture une écritoire portative, ce dernier s’est endormi sur les genoux de sa mère ; or, c’est pendant son sommeil qu’il aura la révélation de sa Passion.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,48 m ; Largeur : 0,29 m
Matière et technique
bois (tilleul)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1e quart du XVe siècle (1400 - 1425)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Trouvé au Puy (cf. « Le curieux ») par Godefroy Brauer (1857-1923), antiquaire de nationalité hongroise actif à Paris ; déjà en sa possession en octobre 1908, date à laquelle il le signale à la conservation du Louvre, pensant avoir déchiffré sur le cadre le nom du peintre français Girard d’Orléans (Arch. des Musées nationaux, P6 1912, 10 mai) ; acquis de ce dernier par le Louvre, en 1912, selon un contrat de vente avec réserve d’usufruit pour lui-même et son épouse, Lina Haas (1868-1936), le paiement devant être acquitté à ses héritiers à l’entrée du tableau au musée ; Brauer ayant quitté la France pour la Suisse en 1914, en raison de sa nationalité, et sa villa de Nice, où se trouvait ce tableau, ayant été mise sous séquestre, celui-ci est transféré au Louvre en 1919 ; renonciation de Brauer à l’usufruit en 1920 et transformation du contrat de 1912 en donation, la somme qui avait été réservée pour l’achat de son tableau devant être utilisée pour des acquisitions ultérieures ; remise du tableau au musée en 1921 (comme école française de la fin du XIVe s.).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date : 1912
date d'arrivée au Musée : 1921
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [Peint] Salle 835 - La peinture au 14e siècle / Le style gothique international, Salle 835 - Le style gothique international

Bibliographie

- Foucart-Walter, Elisabeth, coordination éditoriale. Catalogue des peintures britanniques, espagnoles, germaniques, scandinaves et diverses du musée du Louvre. Paris, Gallimard/ Musée du Louvre Editions, 2013. 248, ISBN : 978-2-07-013138-9/978-2-35031-454-9., p. : 111, ill. n&b
- Brejon de Lavergnée, Arnauld ; Thiébaut, Dominique (éd.). Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre. II. Italie, Espagne, Allemagne, Grande-Bretagne et divers. Paris, R.M.N., 1981. , p. : 39, ill. n&b
- Parkhurst, Charles P.. The Madonna of the writing Christ Child. Art Bulletin, 1941, , p. : 292
- Brière, Gaston. Musée national du Louvre. Catalogue des peintures exposées dans les galeries. I.Ecole Française. Paris, Musées nationaux, 1924. , p. : 272, n°3156
Dernière mise à jour le 10.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances