face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue avec cadre © 2003 Musée du Louvre / Angèle Dequier
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 1993 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski
© 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2003 Musée du Louvre / Angèle Dequier
© 1993 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

Aigles attaquant des canards

Date de création/fabrication : Milieu du XVIIe siècle (1651)
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération)..
Actuellement visible au Louvre
Salle 802
Aile Richelieu, Niveau 2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MNR 863
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Fyt, Jan (Anvers, 1611 - Anvers, 1661)
Pays-Bas du Sud École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Aigles attaquant des canards
Ancien titre : Aigles et canards
Description / Décor
Inscriptions
Signature :
Signé en bas à droite : "Joannes Fyt"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 1,33 m ; Largeur : 1,96 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Milieu du XVIIe siècle (1651)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Le tableau est présenté à la vente Augusto Lurati, à Milan, galerie Pesaro, les 18-21 avril 1928, sous le n° 162, repr. pl. XXXV.
Le tableau est acheté en France pour 25 000 RM (75 000 dans un autre document) (1) au début de 1944 par le Wallraf-Richartz museum de Cologne par l'intermédiaire de Hildebrand Gurlitt (2) ; selon un document citant une lettre du Docteur May, conservateur du Wallraff-Richartz Museum, "le tableau provient d'une propriété française (ancienne collection Demandolx-Dedons ? NDLR) et fut acheté ensemble avec la tête de moine de Jean Fouquet à Paris en février 1944. Le prix était 100 000 RM [2 millions de francs]" (n° inv. 582) (3) ; il se trouvait encore en 1949 au musée de Cologne il est rapatrié vers la France par le septième convoi en provenance de Baden-Baden le 1er juillet 1950 à destination du siège de la commission de récupération artistique (4) ; il est retenu lors de la sixième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 29 mai 1951; le tableau est attribué au musée du Louvre (département des peintures) par l'OBIP le 2 juillet 1951 et par arrêté du ministère de l'Education nationale le 13 août 1951 (5).
(1)MEAE/209SUP361 D67.
(2)MEAE/209SUP371 et 209SUP134 et Bundesarchiv N-1826-180-0235 : Archives Gurlitt, oeuvres vendues par Gurlitt, p. 229, "Dr Hildebrand Gurlitt (13a) Aschbach, Obfr. den 3. Oktober 1946 ... Walraff Richartz Museum, Köln, ... Fyt : Vögel und Wild ...".
(3)MEAE/209SUP193 A165 et 209SUP317.
(4)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération.
(5)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération.
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date d'arrivée au Musée : 02/07/1951
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [Peint] Salle 802 - Grande peinture flamande de la première moitié du 17e siècle

Index

Bibliographie

- Lesné, Claude ; Roquebert, Anne, Catalogue des peintures M.N.R., Paris, R.M.N., 2004, p. 149
- Brejon de Lavergnée, Arnauld ; Foucart, Jacques ; Reynaud, Nicole, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre. I. Ecoles flamande et hollandaise, Paris, R.M.N., 1979, p. 61
Dernière mise à jour le 05.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances