Numéro d’inventaire
Numéro principal : INV 1614
Numéro dépositaire : C 32 D 52
Autre numéro d'inventaire : R 174
Autre numéro d'inventaire : B 1268
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Bernaerts, Nicasius dit aussi , Nicasius (Anvers, 1620 - mort à Paris le 16 septembre 1678, 1678)
Pays-Bas du Sud École de

Autres attributions :
Inventorié Comme : Anonyme (Inventaire B)

description

Dénomination / Titre
Titre : "Boeuf sauvage"
Description / Décor
Tableau en mauvais état. L’inscription (ancienne ?) du revers, attestée par l’Inventaire B, confirme l’attribution d’origine à Nicasius Bernaerts. Ce tableau et les suivants (sauf l’INV. 1623), peints pour la Ménagerie de Versailles, relèvent ainsi de la période française de l’artiste qui semble débuter dans les années 1660, voir son morceau de réception à l’Académie royale de peinture en 1665 (musée de Dijon, cf. Roy [1980], p. 41-42).
Inscriptions
Inscription :
Inscription au verso : Tableau de la Ménagerie peint par Nicasius.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,91 m ; Largeur : 0,73 m
Matière et technique
huile sur toile

Données historiques

Historique de l'œuvre
Ménagerie de Versailles sous Louis XIV, comme les autres tableaux d’animaux de Nicasius Bernaerts subsistant dans le fonds du Louvre (ici les INV. 1620, 1623, 1627 bis, 1640, 1641, 3963, 4063, 8569, 20749, plus ceux déposés à Alençon, Bordeaux, Carpentras, Compiègne, Fontainebleau, Gien, Montbéliard, Romorantin, Senlis, etc.) : soit le Bœuf sauvage sans nom d’auteur, n° 319 de l’inventaire des tableaux du Garde-Meuble de la Couronne à Paris rédigé par Du Mets en 1673, et le 12e d’une série de 28 tableaux d’animaux dont relèvent aussi les INV. 1620 et 3963 (Guiffrey II [1886], p. 15) ; inventorié par N. Bailly en 1709-1710 à la Ménagerie : Nicasius, Taureau de Barbarie, n° 39 d’un ensemble de 61 peintures (Engerand [1899], p. 436) ; présent au Louvre au début du XIXe s. (Inventaire B 1268, comme « inconnu de l’École française ») ; inventorié par Villot au milieu du XIXe s. comme « attribué à Nicasius » ; envoyé au château de Compiègne au cours des années 1930 (fonds dit du « rebut de Compiègne ») ; omis dans la liste des dépôts du Cat. somm. ill. de 1979 ; rentré en juin 2000.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
ancienne collection
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Foucart-Walter, Élisabeth (dir.), Foucart, Jacques, Catalogue des peintures flamandes et hollandaises du musée du Louvre, [Musée du Louvre, Département des peintures], Paris, Editions Gallimard/Musée du Louvre Editions, 2009, p. 86, ill. n&b
- Delieuvin, Vincent, « Le décor animalier de la Ménagerie de Versailles par Nicasius Bernaerts », Bulletin de la Société de l’histoire de l’art français, année 2008, 2009, p. 47-80, p. 53, 76, n&b, p. 53, Cat. n° 33; fig. 8
Dernière mise à jour le 25.07.2016
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances