Auberge de campagne aux environs de Genève avec, au fond, le Mont- Blanc

Date de création/fabrication : 1e quart du XIXe siècle (1805)
Actuellement visible au Louvre
Salle 863
Aile Richelieu, Niveau 2
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 2002 10
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Töpffer, Wolfgang Adam (1766 - 1847)
Suisse École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Auberge de campagne aux environs de Genève avec, au fond, le Mont- Blanc
Autre titre : Vue des environs de Genève avec au fond, le Mont-Blanc (Titre du cartel en salle)
Description / Décor
Au revers, sur le châssis (h.g.), étiquette avec inscription manuscrite (il n’y a pas lieu d’y voir la main de Töpffer comme on l’a parfois cru) : A.
Töpffer. 1805 / Paysage avec figures. Environs de Genève. Gravé par Tombleson, Londres, pour la Société des Beaux-Arts 1824. Genève, ainsi qu’un cachet de cire rouge non identifiable.
Vue en direction de la montagne du Salève, dominée au fond par le mont Blanc, sans doute prise depuis la Savoie (cf. Boissonnas [2011].
Longtemps connu par la seule gravure réalisée à l’initiative de Georges Vanière, possesseur du tableau (voir Hist.), qui avait décidé d’en
proposer des tirages aux membres de la Société des Beaux-Arts de Genève en 1824 ; le tableau ne pouvant être gravé convenablement à Genève, il passa à Londres d’un atelier de graveur à un autre avant d’être finalement confié à William Tombleson (1795-vers 1846), lequel termina son eau-forte en 1826 (sur cette laborieuse entreprise, suivie par Töpffer lui-même, qui mit à mal les finances de la Société des Beaux-Arts de Genève, cf. Boissonnas [1996], p. 320-322, avec repr. de la gravure de Tombleson p. 321). – Autre tableau de même sujet, daté de 1807 (H. 0,400 ; L. 0,515 ; Suisse, coll. part. ; cf. Boissonnas [2011], n° LBP 65 p. 158-159).
Inscriptions
Nature de marque :
cachet de cire

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,31 m ; Hauteur avec accessoire : 0,5 m ; Largeur : 0,408 m ; Largeur avec accessoire : 0,58 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1e quart du XIXe siècle (1805)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Offert ou vendu par l’artiste au peintre Georges Vanière (1740-1834), son ancien professeur de dessin aux Écoles de la Société des Arts du Calibri, Genève ; envoyé par ce dernier à Londres pour être gravé (voir supra), juillet 1824 ; remis à Vanière (en même temps que les eaux-fortes de Tombleson le reproduisant), mars 1826, Genève.
– Coll. part., Genève ; famille Bouvier, Genève ; Pierre Bouvier (1917-1998), professeur de physique et d’astronomie, Genève ; coll. part., Genève ; vente, Zurich, Sotheby’s, 7 XII 2000, n° 106 (avec comme provenance Georges Vanière et coll. part., Genève) ; galerie John Mitchell & Son, Londres (cf. William J. Mitchell, cat. Gallery Notes, Pâques 2001, p. 6-7, et cat. Peaks and glaciers, décembre 2001, p. 10) ; présenté à la foire de Maastricht, mars 2002 ; acquis de cette galerie,
grâce au mécénat de la compagnie de Saint-Gobain, 2002.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date : 2002
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [Peint] Salle 863 - Allemagne, Russie, Suisse

Bibliographie

- Foucart-Walter, Élisabeth, « Ecoles diverses: Russie, République tchèque, Pologne, Suisse », dans Foucart-Walter, Élisabeth (dir.), Catalogue des peintures britanniques, espagnoles, germaniques, scandinaves et diverses du musée du Louvre, [Musée du Louvre, Département des peintures], Paris, Louvre éditions / Gallimard, 2013, p. 187-198, p. 197, ill. n&b
Dernière mise à jour le 14.09.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances