face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2015 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado
face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre © 2014 Musée du Louvre / Peintures
© 2015 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado
© 2014 Musée du Louvre / Peintures

Le Festin d'Hérode

Date de création/fabrication : XVIIIe siècle (1700 - 1800)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : RF 1960 3
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Verhagen, Pierre Joseph (Aarschot, 1728 - Louvain, 1811)
Pays-Bas du Sud École de

description

Dénomination / Titre
Titre : Le Festin d'Hérode
Description / Décor
Épisode de la vie de saint Jean Baptiste (Évangiles de saint Marc, V, 21-28, et de saint Matthieu, XIV, 6-11). À gauche, Salomé, la fille d’Hérodiade, obtient la tête du Baptiste, lors du banquet d’anniversaire du roi Hérode ; à droite, ce dernier et Hérodiade, la femme qu’en fait il a prise à son frère Philippe, ce qu’a vivement dénoncé – pour sa perte − Jean Baptiste. − Parfait exemple – le donateur voulait, par son geste, que Verhagen, trop peu connu hors de Belgique, fut représenté au Louvre – de la robuste et savoureuse manière de cet artiste, talentueux indépendant, qui en plein XVIIIe s. maintint la grande tradition picturale des Rubens, Jordaens ou Crayer. – À dater vers 1783, non loin du Festin de Balthazar (voir Hist.), qui accompagnait le R.F. 1960-3.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 3,36 m ; Largeur : 3,11 m
Matière et technique
huile sur toile

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XVIIIe siècle (1700 - 1800)

Données historiques

Historique de l'œuvre
Peint vers 1783 avec un Festin de Balthazar (S.D. 1784, au musée de Bruxelles depuis 1919) pour le réfectoire de l’abbaye cistercienne de Saint-Bernard à Hemiksem (Belgique), abbaye réinstallée aux environs, à Bornem, en 1833, après que les moines se soient un temps réfugiés en Hollande à cause de la Révolution, en emportant leurs tableaux ; tentatives infructueuses de vente (avec le pendant) en 1898 – à Gand, à Malines – par l’intermédiaire du marchand d’art De Blauw, après restauration dans l’atelier de Goethals, de Gand ; Robert Ramlot, banquier à Termonde, 1908, par l’intermédiaire de l’antiquaire Van Snieck, de Sint-Niklaas ; acquis après la guerre de 1914-1918 par Pierre Bautier (1881-1962), Bruxelles, historien d’art, conservateur du musée des Beaux-Arts de Bruxelles, le Festin de Balthazar étant par ailleurs rétrocédé par lui au musée de Bruxelles en 1919 ; don de Pierre Bautier par l’intermédiaire de la Société des Amis du Louvre, 1960 ; déposé au musée des Beaux-Arts de Dijon de 1960 à 2008.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date : 1960
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Peintures

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Foucart-Walter, Élisabeth (dir.), Foucart, Jacques, Catalogue des peintures flamandes et hollandaises du musée du Louvre, [Musée du Louvre, Département des peintures], Paris, Editions Gallimard/Musée du Louvre Editions, 2009, p. 324, ill. n&b
- Brejon de Lavergnée, Arnauld ; Foucart, Jacques ; Reynaud, Nicole, Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre I : Ecoles flamande et hollandaise  , I, Paris, R.M.N., 1979, p. 183
Dernière mise à jour le 11.03.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances