© 2011 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2011 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 1970 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 2011 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2011 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 1970 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu

Plaque rectangulaire : Moïse frappant le rocher

1723 / 1724 (1er quart du XVIIIe siècle)
Terchi, Bartolomeo, Attribué à
Lieu de création : San Quirico d'Orcia (Italie->Toscane)
OA 1852
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Actuellement visible au Louvre
Salle 605
Aile Sully, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 1852
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Terchi, Bartolomeo Peintre sur céramique, Attribué à, inscription/dédicace/signature

description

Dénomination / Titre
Titre : Plaque rectangulaire : Moïse frappant le rocher
Type d'objet
plateau
Description / Décor
Plaque rectangulaire, Moïse frappant le rocher (Exode, XVII, 6) : Moïse frappe de sa baguette le haut rocher dressé entre deux arbres et la source s'écoule abondante ; les Hébreux se désaltèrent et recueillent l'eau dans des récipents divers. Lointain de paysage montagneux avec petites fabriques : ciel bleu pâle dégradé.
Inscriptions
Signature :
Bar : Terchi Romano/in S. Quirico. (Inscrite en bas à droite de la plaque.)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 43,5 cm (dimensions hors tout) ; Largeur : 60 cm (dimensions hors tout) ; Profondeur : 2,8 cm (dimensions hors tout) ; Hauteur avec accessoire : 49,5 cm (avec cadre) ; Largeur avec accessoire : 66,5 cm (Avec cadre) ; Epaisseur avec accessoire : 3,5 cm (avec cadre) ; Poids : 8,86 kg
Matière et technique
Matériau : majolique=maiolica
Technique : techniques céramique

Lieux et dates

Date de création / fabrication
avant 1723 - 1724
Lieu de création / fabrication / exécution
San Quirico d'Orcia (Italie->Toscane)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date d'affectation : 1862
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [OArt] Salle 605 - Stavros S. Niarchos, Vitrine 16

Bibliographie

- Gaultier, Françoise ; Haumesser, Laurent ; Trofimova, Anna (dir.), Un rêve d'Italie. La collection du marquis Campana, cat. exp. (Paris, Musée du Louvre, 8 novembre 2018 - 18 février 2019 ; Saint-Petersbourg, Musée de l'Ermitage, 2019), Paris, Lienart, 2018, p. 417
- Jacquemart, Albert, « Notice sur les majoliques italiennes de l'ancienne collection Campana », Gazette des Beaux-Arts, tome XIII, 1er octobre 1862, p. 289-312, p. 308
- Curnow, Celia, Italian Maiolica in the National museums of Scotland, Edimbourg : National museums of Scotland, 1992, p. 85
- Wilson, Timothy, Ceramic Art of the Italian Renaissance, Londres, British Museum Publications, 1987, p. 171
- Giacomotti, Jeanne, Catalogue des majoliques des musées nationaux, [Paris, musée du Louvre ; Paris, musée de Cluny ; Sèvres, musée national de céramique ; Limoges, musée Adrien-Dubouché], Paris, Éditions des musées nationaux, 1974, n° 1357
- Darcel, Alfred, Notice des fayences peintes italiennes, hispano-moresques et françaises, et des terres cuites émaillées : série G. Musée impérial du Louvre. Musée de la Renaissance., [Collections du Musée du Louvre], [Paris], Ch. de Mourgues frères, 1864. Disponible sur : https://bibliotheque-numerique.inha.fr/viewer/6110, p. 335, G601
- Cornu, Sébastien, Catalogue des tableaux, des sculptures de la Renaissance et des majoliques du Musée Napoléon III, Paris, Firmin-Didot frères, fils et Cie, 1862, p. 241, n° 548
- Cataloghi del Museo Campana, Rome, 1857-1858, n° 21
Dernière mise à jour le 22.09.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances