© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

Fauteuil

Epoque / période : Louis XVI (1774-1792) (Occident->époque moderne = Ancien Régime->dynastie des Bourbons)

Date de création/fabrication : 1775 - 1800 (1783 ou 1788?)
Boulard, Jean-Baptiste, Attribuable à
Lieu de création : Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 5214
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Boulard, Jean-Baptiste (1725 - 1789), Menuisier, Attribuable à, attribution

description

Dénomination / Titre
Titre : Fauteuil
Type d'objet
mobilier ; fauteuil
Description / Décor
Inscriptions
Etiquette :
étiquette de Chatard du Garde Meuble

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Poids : 5,5 kg ; Hauteur avec accessoire : 94 cm ; Largeur avec accessoire : 66,5 cm ; Profondeur avec accessoire : 61 cm
Matière et technique
Matériau : bois
Technique : techniques bambou/ bois/ corne/ ivoire/ écaille (menuiserie)
Matériau : hêtre (peint)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Louis XVI (1774-1792) (Occident->époque moderne = Ancien Régime->dynastie des Bourbons)

Date de création/fabrication : 1775 - 1800 (1783 ou 1788?)
Lieu de création / fabrication / exécution
Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)

Données historiques

Mode d’acquisition
dépôt
Date d’acquisition
date : 1901
Propriétaire
Mobilier National et manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie, Paris

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Dreyfus, Carle, Catalogue sommaire du mobilier et des objets d'art du XVIIème et du XVIIIème siècle, [Musée du Louvre], Paris, 1922, n° 220
Dernière mise à jour le 29.07.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances