© 1999 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 1999 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 1999 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 1981 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 1999 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 1999 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 1999 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 1981 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu

Nécessaire de mathématiques et son étui

1685 / 1700 (Fin du XVIIe siècle)
Lieu de création : Augsbourg = Ausgburg (Allemagne->Bavière) ; Bruxelles (Europe->Belgique)
OA 10831
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Actuellement visible au Louvre
Salle 609
Aile Sully, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 10831
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Meuris, Guillaume Fabricant, facteur

description

Dénomination / Titre
Titre : Nécessaire de mathématiques et son étui
Type d'objet
instrument scientifique (mesure, calcul, observation, etc.)
Description / Décor
Ce nécessaire est formé d’un étui dans lequel sont rangés un pied d'Augsbourg pliant avec table des carrés, une équerre pliante avec table de multiplication et calendrier des saints, un compas à cheveu avec brisures interchangeables, un compas à pointes sèches, des tablettes à écrire, une p aire de ciseaux, un cure-dents avec gratte-langue :
"a. Etui
[…] Cet étui de forme rectangulaire, légèrement évasé à son sommet, est muni d’un bouton d’ouverture en rosace ; sur ses faces, des petits clous d’argent dessinent des arabesques. L’intérieur du couvercle (inscrit de la signature), et les neuf compartiments sont plaqués d’argent.
b. Pied d'Augsbourg pliant avec table des carrés
[…] Cette règle avec une charnière centrale est munie sur ses tranches intérieures d’un picot avec un logement correspondant. D’un côté elle est graduée des 6 pouces d’un demi-pied d’« Augspurg » (de 149 mm de long, numéroté de 1 à 6), dont le deuxième pouce est grossièrement sous-divisé en deux parties, le troisième en trois, le quatrième en six, le cinquième en cinq et le sixième en quatre ; parallèlement, trois autres échelles (de 72, 44 et 22 mm) sont divisées en dix parties égales numérotées 5, 10, 20, 30, 40, 50 (pour les deux plus petites) et 10, 20, 30, 40, 50(pour la plus grande). De l’autre côté, une table donne les carrés de 10 à 101 ; le carré de 101 est erroné (il est égal à 11211 au lieu de 10201).
c. Equerre pliante avec table de multiplication et calendrier des saints
[…] Cette équerre est constituée de deux branches de longueurs inégales s’ouvrant à angle droit grâce à une charnière circulaire munie d’un clou central et ornée, d’un côté, d’une rosace ; sur les tranches intérieures se trouve une languette et son logement. L’une des deux faces est inscrite d’un sanctoral, intitulé sur la charnière : « Jeder / Monats / gewise fest / Tage ». L’autre face porte une table de multiplication de 1 à 9 présentée sur trois colonnes, avec la troisième colonne présentant le produit des nombres des deux précédentes ; la calligraphie des chiffres sur cette table semble différente, plus arrondie, que celle sur l’autre face et sur le pied pliant.
d. Compas à cheveu avec brisures interchangeables (celles-ci sont manquantes)
[…] Ce compas possède une charnière à cinq feuilles avec des caches circulaires munies de deux encoches de serrage. Les deux branches droites, agrémentées de petites découpes géométriques, sont gravées dans leur partie supérieure, et des deux côtés, d’une fleur de lotus ; sur les tranches intérieures se trouvent un picot et son logement. La position de la pointe fixe peut être réglée grâce à une vis papillon ; l’autre pointe interchangeable ainsi que sa vis de fixation sont manquantes, de même que les autres brisures de rechange (les deux compartiments de l’étui qui leur étaient destinés sont vides).
e. Compas à pointes sèches
[…] Ce compas à pointes sèches est muni d’une charnière à cinq feuilles avec des caches circulaires ; deux encoches sur ses branches facilitent leur ouverture.
f. Tablettes à écrire
[…] Les trois tablettes d’ivoire sont reliées à leur sommet par un pivot. Des traces d’inscription au crayon sont encore lisibles, dont celle-ci en français (les autres sont en latin) : « puisque malgré moi-même vous voulez savoir mon secret vous payerez ce tour indiscret en apprenant que je vous aime ».
g. Ciseaux
[…] Le manche à découpes décoratives est en partie articulé. Sur l’une des lames se trouve une marque e
Inscriptions
Etiquette :
"1930 / L 147" (inscrit sur une pastille en carton cerclé d'acier)
Inscription :
"Augspurg" (sur le compas de proportion)
marque en forme de hache (sur la lame des ciseaux)
Signature :
"Guillam Meuris fait a Bruxelles 1690" (au revers du couvercle de l'étui, dans un cadre de feuillage :)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Longueur : 11,8 cm (étui) ; Largeur : 3,5 cm (étui) ; Profondeur : 2,1 cm (étui) ; Longueur : 10,3 cm (pied d'Augsbourg pliant) ; Largeur : 2,1 cm (pied d'Augsbourg pliant) ; Epaisseur : 0,2 cm (pied d'Augsbourg pliant) ; Longueur : 10,4 cm (équerre pliante) ; Largeur : 1,6 cm (équerre pliante) ; Epaisseur : 0,1 cm (équerre pliante) ; Longueur : 10,6 cm (compas à cheveu avec brisures interchangeables) ; Diamètre : 1,1 cm (branches du compas à cheveu avec brisures interchangeables) ; Epaisseur : 0,5 cm (corps du compas à cheveu avec brisures interchangeables) ; Longueur : 7,4 cm (compas à pointes sèches) ; Diamètre : 0,7 cm (branches du compas à pointes sèches) ; Epaisseur : 0,4 cm (tête du compas à pointes sèches) ; Longueur : 10,1 cm (tablettes à écrire) ; Largeur : 2,4 cm (tablettes à écrire) ; Epaisseur : 0,2 cm (épaisseur totale des tablettes à écrire) ; Longueur : 9,2 cm (ciseaux) ; Largeur : 1,7 cm (chaque branche des ciseaux) ; Longueur : 9,4 cm (cure-dent) ; Largeur : 0,6 cm (cure-dents) ; Epaisseur : 0,05 cm (cure-dents)
Matière et technique
Matériau/Technique : chagrin noir (cuir d'onagre, de chèvre ou de mouton), argent (l'étui), argent et acier (le pied d'Augsbourg pliant avec table des carrés, le compas à cheveu avec brisures interchangeables et le compas à pointes sèches), acier plaqué d'argent (l'équerre pliante), ivoire et argent (les tablettes à écrire), acier, argent et alliage cuivreux (les ciseaux), argent (le cure-dents avec gratte-langue)
Matériau : acier
Matériau : alliage cuivreux
Matériau : argent
Matériau : chagrin (noir)
Matériau : ivoire = dent
Technique : plaqué = placage (techniques métal) (d'argent)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : époque moderne = Ancien Régime (Occident)

Date de création/fabrication : 1690 (pour les instruments faits à Bruxelles) et 1685 - 1700 (pour les instruments faits à Augsbourg)
Lieu de création / fabrication / exécution
Augsbourg = Ausgburg (Allemagne->Bavière) ; Bruxelles (Europe->Belgique)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Landau, Nicolas (Collectionneur)
Landau, Marcelle (Donateur) (don d'un ensemble de 166 instruments scientifiques, en exécution des volontés de son époux Nicolas Landau)
Mode d’acquisition
don manuel
Date d’acquisition
date : 1979
date de l'arrêté/décision : 22/11/1979
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [OArt] Salle 609 - Nicolas et Simone Landau, Vitrine 1

Bibliographie

- Mélancolie. Génie et folie en Occident, cat. exp. (Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 10 octobre 2005-16 janvier 2006 ; Berlin, Neue Nationalgalerie, 17 février-7 mai 2006), Paris / Berlin, Réunion des musées nationaux / Gallimard / SMB, Staatliche Museen zu Berlin, 2005,
- Frémontier-Murphy, Camille, Les Instruments de mathémathiques, XVIe-XVIIIe siècle : cadrans solaires, astrolabes, globes, nécessaires de mathématiques, instruments d'arpentage, microscopes, RMN, Paris, 2002, p. 221-223, N° 116
Dernière mise à jour le 28.11.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances