face, recto, avers, avant © 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
face, recto, avers, avant © 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2018 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Jupiter ou le Feu, de la tenture des Portières des Dieux, sur fond jaune

1764
Lieu de création : Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)
OAR 11
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 11
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Manufacture des Gobelins (Paris, 1662), Atelier de tissage
Audran, Claude III (Lyon, avant 1658 - Paris, 1734), Peintre ; Cartonnier, D'après

description

Dénomination / Titre
Titre : Jupiter ou le Feu, de la tenture des Portières des Dieux, sur fond jaune
Type d'objet
portière
Description / Décor
le dieu est tourné vers la droite. Bordure à quatre feuilles jaunes, inscrites dans des losanges jaunes sur fond bleu ; aux angles, quatre écoinçons dans lesquels ont été rajoutés postérieurement quatre coquilles.
Inscriptions
Marque de l'atelier :
Neilson. G. . 1764.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 359 cm (gauche) ; Longueur : 278 cm (supérieur) ; Poids : 20 kg (avec conditionnement)
Matière et technique
Matériau/Technique : doublure : toile de lin non teinte, non décatie (cousue au point de surjet aux pourtours de la tapisserie, carroyage sur toute la surface), système de suspension : velcro sur sangle en toile de jute (velcro cousu machine sur la sangle cousue machine à la doublure. Lignes de points de surjet entre la doublure + la sangle et la tapisserie. Morceau de 20 cm de velcro (partie douce) cousu à la verticale à chaque coin inférieur.)
Technique : tapisserie de basse lisse = basse lisse (techniques textile->tapisserie = tapisserie sur métier)
Matériau : laine (chaînes et trames)
Matériau : soie (trames)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Louis XV (1715-1774) (Occident->époque moderne = Ancien Régime->dynastie des Bourbons)

Date de création/fabrication : 1764
Lieu de création / fabrication / exécution
Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)

Données historiques

Historique de l'œuvre
collection du baron Henri de Rothschild (vente à Paris, galerie Georges Petit, collection baron de X. [Henri de Rothschild], le 15/05/1931, lot 116). Achetée à cette vente par M. Fabre pour la somme de 122.000 francs (Paris, archives de Paris, minutes de ventes, cote D42E3 dossier 167. L’acheteur a par ailleurs acquis 4 autres lots, principalement du mobilier 18ème). Il pourrait s’agir de la galerie « B. Fabre et fils », antiquaires spécialisés dans la vente d’objets d’art et de tapisseries des 17ème et 18ème siècles, sis au 19 rue Balzac dans le 8ème arrondissement de Paris. Mais malgré le dépouillement de leur dossier de réclamation à l’OBIP, aucunes archives n’ont pu être liées à l’OAR 11 (MAE cote 13BIP214, dossier 43060).
Cette tapisserie achetée en France par le Dr Hans Herbst, directeur de l’hôtel des ventes de Vienne, Dorotheum, fut vendue au musée de Linz le 29 juillet 1944 pour la somme de 300.000 RM (supplément du 15 janvier 1946 au rapport de Lane Faison, lieutenant commander de l’USNR (United States Navy Reserve) du 15 décembre 1945 : « Consolidated Interrogation Report N° 4 Linz : Hitler’s Museum and Libray 15 Decembre 1945 ». Liste des ventes du Dorotheum à Linz, achats présumés effectués par le Dr Hans Herbst, directeur du Dorotheum, en Hollande et en France, dans laquelle nous reconnaissons le panneau, p. 5 : « Other bills from the Dorotheum, submitted between 26 june and 26 october 1944, itemize 22 paintings and 9 tapestries. The most expensive were … Gobelins/Jupiter/29.7.44/300.000RM ») (cf. fold3.com/image/270235642).
Elle fut transportée dans la mine de Alt Aussee avec l'ensemble des collections de Linz, pour y être mise à l'abri peu de temps avant la chute du Reich, et fut enregistrée sous le numéro « Aussee 3355 ». Elle fut retrouvée par les américains à Alt Aussee, envoyée au Collecting Point de Munich le 17 juillet 1945 et enregistrée sous le numéro « Mun. 4606 » (cf. DHM, « Property Card Art » : « Mun 4606 »). Cette tapisserie fut restituée à la France le 1er juillet 1949 par le 37e convoi de Munich, lot 180. Elle fut inscrite sur la liste de préparation aux Commissions de choix (dite liste OBIP) mises à la disposition des Musées nationaux où elle est citée : Extrait : « N° d'ordre : 11 ; N° allemand : 4606 ; Provenance : 37° Munich ; Epoque : Beauvais 18°(s) Nelson 1764 ; Sujet : La suite des Dieux "Jupiter" ; Dimensions : 3.54/2.74 ; Observations : [néant] ; Attribution : [néant] ».
Retenue lors de la 2e Commission de choix du 17 novembre 1949, la tapisserie fut prise en charge par la Direction des Musées de France et confiée par celle-ci à la garde du département des Objets d'art du musée du Louvre. Cette décision a été confirmée par l'arrêté d'attribution du ministre de l'Education nationale du 16 mai 1951. Elle est déposée au château de Compiègne le 1er octobre 1952 « près de la salle 6 » d’où elle sort le 31 juillet 1954 pour une exposition à Tokyo. La tapisserie revient au musée du Louvre. Elle est actuellement conservée dans les réserves du département des Objets d’art.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Rothschild, Henri de, Rothschild, Henri, James Nathaniel Charles (Collectionneur) (vente à Paris, galerie Georges Petit, collection baron de X. [Henri de Rothschild], le 15/05/1931, lot 116)
Dorotheum, hotel des ventes de Vienne (Antiquaire / Marchand d'art) (tapisserie achetée en France par le Dr Hans Herbst, directeur de l’hôtel des ventes de Vienne, Dorotheum, fut vendue au musée de Linz le 29 juillet 1944 pour la somme de 300.000 RM)
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté/décision : 16/05/1951 (d'attribution)
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Exposition d'art français, cat. exp. (Tokyo, Fukuoka, Kyoto, 1954), 1954, n° 188
Dernière mise à jour le 06.04.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances