Bureau plat rectangulaire en acajou de style Louis XVI

Epoque / période : Louis XVI (1774-1792) (Occident->époque moderne = Ancien Régime->dynastie des Bourbons) (?) ; époque contemporaine (Occident)

Date de création/fabrication : 1800 - 2000
Lieu de création : France (Europe)
..Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
En dépôt : Mobilier National et manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie, Paris
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 115
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Bureau plat rectangulaire en acajou de style Louis XVI
Type d'objet
mobilier ; bureau plat
Description / Décor
bureau plat rectangulaire en acajou à pieds fuselés décorés de cannelures de cuivre doré ; ceinture ornée de moulures de cuivre doré ; la face ouvre à quatre tiroirs ; les côtés sont à tirettes ; plateau gaîné de maroquin vert à frise et quart de rond de cuivre doré. (Deux pides cassés).
Style Louis XVI.
Inscriptions
Etiquette :
sous la caisse : "MNL Nelle Sie"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,75 m ; Largeur : 1,33 m ; Profondeur : 0,73 m
Matière et technique
Matériau/Technique : Cuivre doré
Matériau : acajou
Matériau : cuivre
Technique : doré = dorure (techniques métal)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Louis XVI (1774-1792) (Occident->époque moderne = Ancien Régime->dynastie des Bourbons) (?) ; époque contemporaine (Occident)

Date de création/fabrication : 1800 - 2000
Lieu de création / fabrication / exécution
France (Europe)

Données historiques

Historique de l'œuvre
ce bureau OAR 115 a été enregistré sur les listes de l'OBIP sous le numéro 47293 : "n° d'ordre : 4 ; n° allemand : 47293 ; Provenance : 35° Munich ; Epoque : Louis XVI ; Pays : [France] ; Sujet : Table bureau ; Matière : acajou, bronze doré". Dans la liste du trente-cinquième convoi en provenance de Munich et à destination de Paris, on trouve effectivement ce bureau sous le numéro 47293 : " Run. No. of 35th shipm. : 291 ; French Run. No 14740 ; Munich Arr. No : 47293/[Munich, Gysslingstr.] 3 ; 19th cent. ; Subject : Writing table with five drawers ; Presumed owner : [Unknown owner] ; History : [Acquired in France]". Ce numéro permet également d'identifier le bureau sur le calepin de déballage de ce convoi à Paris. Le déballage a eu lieu le 4 mai 1949 : "[n°] 47293 (vendu), Table bureau L XVI".
Le bureau plat aurait été acheté à Paris en 1940-1941 par le marchand d'art munichois Eugen Bruschwiller. On ignore le nom du vendeur et le prix de vente. Le bureau fut emporté à Munich par Eugen Bruschwiller, domicilié Lenbachplatz, 1. Il le revendit 325 RM le 25 mars 1941 au Generalbaurat, conseiller général dans les projets de construction, pour le château Schwarzburg. Ce dernier a également acquis, le même jour chez le même marchand, un buffet (OAR 427).
A l'issue de la guerre, le bureau fut retrouvé par les forces américaines puis envoyé au Central Collecting Point de Munich, et enregistré sous le numéro 47293. Il fut restitué par le Haut-Commissariat américain à l'Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP), délégation du ministère français des Affaires étrangères pour les restitutions.
Il revient à Paris le 2 mai 1949 sous le numéro d'ordre 291, par le trente-cinquième convoi en provenance de Munich du 27 avril 1949. Ce bureau est ensuite inscrit sur la liste des oeuvres mises à la disposition des Musées nationaux par l'OBIP. Retenu lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949, pris en charge par la direction des musées de France, et confié par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951. Il fut ensuite inscrit dans l'inventaire OAR (Objets d'Art Récupération) établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 115.
Il a été déposé au château de Compiègne le 26 juillet 1950 (salle 52). Un arrêté du ministère d'Etat aux affaires culturelles du 21 août 1959 a transféré à titre de dépôt au Mobilier national la conservation de l'OAR 115, qui toutefois resta à Compiègne jusqu'au 9 octobre 1959. A cette date, le bureau a été déposé à l'hôtel Matignon, mais il paraît vraisemblable qu'il n'y soit pas resté en raison de son état. Il a été mis en service à une date inconnue dans le bureau de madame Adhémar au musée de l'Orangerie. Selon le département des Objets d'art du musée du Louvre, "une note sur un document probablement écrit en 1999 indique l'OAR 115 'retrouvé au Louvre le 30 juin 1999 M. Pasquier" ; un autre document indique 'retrouvé à la conservation du Louvre (M. Pasquier) le 30 juin 1999" [M. Pasquier fut directeur du département des AGER].
Le bureau est actuellement localisé au musée national du château de Compiègne (SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : courriel du DOA du musée du Louvre (F. D.) au SMF (Ph. S.) du 24 décembre 2015) (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 1951
date de l'arrêté : 24/12/2015
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Compiègne (France), Musée national du château de Compiègne
Dernière mise à jour le 16.08.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances