© Musée du Louvre
© 2008 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre
© 2008 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Etui d'armes à feu

1815 / 1817 (1er quart du XXe siècle)
Lieu de création : France (Europe)
OAR 314
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
En dépôt : Musée Lambinet, Versailles
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 314
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Boutet, Nicolas-Noël (18/04/1761 - Paris, 1833), Armurier, marque (estampilles, poinçons...), (pour l'arme qui figurait dans cet étui)
Anonyme Gainier
Manufacture royale d'armes de Versailles Armurier, marque (estampilles, poinçons...)

description

Dénomination / Titre
Titre : Etui d'armes à feu
Autre titre : Coffret de carabine
Type d'objet
étui
Description / Décor
étui d'armes rectangulaire. Recouvert de maroquin rouge à décor de vignettes dorées formées de rinceaux, et portant l'inscription : "Manufacture royale d'armes à Versailles, N.N. BOUTET."
Inscriptions
Inscription :
"Manufacture royale d'armes à Versailles, N.N. BOUTET."

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,075 m ; Longueur : 0,83 m ; Profondeur : 0,22 m
Matière et technique
Matériau : maroquin (rouge)
Technique : doré (techniques peaux/cuir)
Technique : moiré (techniques textile->traitement spécifique du textile->ennoblissement->apprêt) (textile intérieur de couleur verte)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Restauration (1814-1830) (Occident->époque contemporaine)

Date de création/fabrication : 1815 - 1817
Lieu de création / fabrication / exécution
France (Europe)

Données historiques

Historique de l'œuvre
l'OAR 314 a pu être identifié comme provenant de la collection du Deutsches Ledermuseum d'Offenbach à partir des correspondances des services américains et français.
Le document qui a permis de procéder à la restitution des cuirs à la France est un inventaire américain, où l'OAR 314 est cité.
Ce cuir aurait été acheté par Erhardt du Deutsches Ledermuseum à Léon Gruel, relieur d'art et occasionnellement marchand d'art, à Paris.
Cinq faits concordants conduisent à proposer cette identification :
- L'OAR 314 est mentionné dans la liste des « objets d'art localisés dans le Deutsches Ledermuseum qui auraient été vendus aux Allemands par L. GRUEL - Relieur d'art, 418 rue St Honoré à Paris (8e) », émanant des services américains : « Claim and item : 17 ; Description : Etui pour fusil ; Unit : ea ; Quantity : 1 ».
- L'OAR 314 n'est pas une pièce isolée mais appartient à un ensemble de cinquante-trois cuirs toujours cités conjointement dans les documents d'archives.
- Les cinquante-trois cuirs ont été retrouvés au même endroit au Deutsches Ledermuseum d'Offenbach.
- Les cinquante-trois cuirs sont revenus en lot par le sixième convoi en provenance de Baden-Baden, en passant par Wiesbaden, le 17 mai 1949.
- Toutes les pièces sont inventoriées à la suite dans l'inventaire dressé par Hubert Landais (excepté les OAR 350, 384 et 470).
L'objet en cuir « étui d'armes rectangulaire » a été acheté à Paris chez le marchand Léon Gruel pendant la Guerre pour le Deutsches Ledermuseum d'Offenbach/Main.
Il est retrouvé en zone américaine, au Deutsches Ledermuseum à Offenbach puis il est envoyé au Central Collecting Point de Wiesbaden, et transite par Baden-Baden. Il est alors enregistré sous le numéro WIE 5843.
Cet étui est restitué le 17 mai 1949 par le Haut-Commissariat américain en Allemagne (Central Collecting Point de Wiesbaden) à l'Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP), délégation du ministère français des Affaires étrangères pour les restitutions.
Il revient à Paris le 26 juillet 1949 par le sixième convoi en provenance de Baden-Baden.
Cet étui est inscrit sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP.
Retenu lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949, l'étui est pris en charge par la direction des musées de France, et il est confié par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951. L'étui est inscrit dans l'inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 314.
Déposé au château de Compiègne le premier octobre 1952, il est mis en dépôt au musée Lambinet à Versailles, le 18 novembre 1968 ; il y est actuellement conservé (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Gruel, Paul, Firme Léon Gruel (Antiquaire / Marchand d'art) (firme Léon Gruel)
Offenbach, Deutsches Ledermuseum (Institution / Musée)
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 1951 (d'attribution)
date de l'arrêté : 12/12/1968 (de dépôt)
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Versailles (France), Musée Lambinet

Bibliographie

- La manufacture d’armes de Versailles et Nicolas-Noël Boutet : Manufacture nationale, impériale et royale 1793-1818, cat. exp. (Versailles, Musée Lambinet, 23 novembre1993 - 6 mars 1994), Paris, Fondation de la Maison de la Chasse et de la Nature, 1993, p. 44, fig. n° 12
- M., B., « La Manufacture d'Armes de Versailles (1793-1818). Exposition manufacture nationale, impériale et royale du 23 novembre 1993 au 6 mars 1994 », Gazette des Armes, n° 238, novembre 1993, p. 8, p. 8, fig. p. 8
Dernière mise à jour le 14.10.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances