© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© Musée du Louvre
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© 2019 Musée du Louvre / Larose
© Musée du Louvre

Arbalète

1774
Lieu de création : Allemagne (Europe)
OAR 353 ; D1953.1.1
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
En dépôt : Musée de l'archerie et du Valois, Crépy-en-Valois
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 353
Numéro dépositaire : D1953.1.1
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Arbalète
Type d'objet
arbalète ; armes de jet
Description / Décor
arbalète de chasse rehaussée d'incrustations de losanges, fleurettes et motifs décoratifs d'os.
Inscriptions
Inscription :
sur le dos, la date "1774"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 14 cm ; Largeur : 74 cm ; Longueur : 76 cm
Matière et technique
Matériau : bois
Matériau : os
Matériau : acier
Matériau : laiton
Matériau : corde
Matériau : soie (franges et pompons)
Technique : incrusté = incrustation (techniques bambou/ bois/ corne/ ivoire/ écaille)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : époque moderne = Ancien Régime (Occident)

Date de création/fabrication : 1774 (inscription) (daté sur l'oeuvre)
Lieu de création / fabrication / exécution
Allemagne (Europe)

Données historiques

Historique de l'œuvre
l'arbalète a pu être identifiée comme provenant de St Florian en croisant plusieurs sources.
Dans la liste de préparation aux Commissions de choix des oeuvres de la récupération artistique (dite liste de l'OBIP), les informations suivantes sont indiquées : « N° d'ordre : 14 ; N° allemand : 65 ; Provenance : 1er convoi de Linz ; Origine : X774 ; Sujet : Arbalète ; Matière : Ivoire ; Observation : [néant] ; Attribution : [mention manuscrite : ] luny ou St Etien... ». La provenance indiquée pour cette arbalète est le premier convoi en provenance de Linz qui ne contenait que des oeuvres provenant du dépôt de St Florian. Cette indication orientait automatiquement les recherches vers les documents concernant les oeuvres revenues par le premier convoi en provenance de Linz.
Dans les trois documents suivants (1) on lit :
- calepin de déballage du premier convoi en provenance de Linz : « Caisse HR 26 [...] 1 arbalète » ;
-Saint Florian : liste complète des objets acquis par le Rundfunk (campagne d'achat 1944) : « N° d'inventaire allemand : 59 ; Nature des objets : 1 arbalète ; Provenance : Michel 11 Bd de Latour Maubourg ; Renfermé dans caisse HR N° : 26 » ;
-Saint Florian : inventaire des caisses rapatriées contenant les objets acquis par le Rundfunk (campagne d'achat 1944) : "Numéro des caisses : 26 ; Objets contenus : 1 arbalète ; N° d'inventaire d'origine : 59 ».
Le fait que cette arbalète provienne (d'après la liste de l'OBIP) du premier convoi en provenance de Linz et que l'on retrouve justement dans ce convoi une arbalète (premier, deuxième et troisième documents) est une preuve suffisante quant à sa provenance, même si on peut regretter le caractère succinct des descriptifs (« 1 arbalète »). Le numéro allemand « X774 » figurant sur la liste OBIP n'a pas trouvé de signification car le numéro de cette arbalète dans l'inventaire de St Florian est bien « 59 » et elle a voyagé dans la caisse « HR 26 ». Cette identification est donc incontestable.
L'arbalète en bois ciré a été achetée par le garde-meuble régional de la province de l'Oberdonau, établi dans l'abbaye de Saint Florian, réquisitionnée pour le Rundfunk en 1944. Cette arbalète provenait de chez « Charles Michel, 11 bd de Latour Maubourg ». Elle a été exportée irrégulièrement de France. Un document nous apprend que cette arbalète se trouvait dans un convoi de deux wagons (trente cinq caisses), expédié de France par Mr. Knoth, conseiller au ministère de la Propagande. L'arbalète arrive à Linz en juillet 1944 puis est inscrite sur la liste des objets déballés qui se trouvaient à St Florian - Haute-Autriche -. Elle est enregistrée dans l'inventaire de la deuxième campagne d'achat du Rundfunk sous le numéro 59 - numéro d'inventaire Saint Florian -. Après enquête menée par Boris Lossky, l'arbalète est restituée en juin 1946 à la Commission de Récupération artistique sous le couvert de l'Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP), délégation du ministère des Affaires étrangères pour les restitutions. Elle revient à Paris le 20 juin 1946 par le premier convoi en provenance de Linz, dans la caisse « HR : 26 ». Cette arbalète est alors inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des Musées nationaux par l'OBIP.
Elle est retenue lors de la troisième Commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 19 décembre 1949, prise en charge par la direction des musées de France et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951. L'objet est inscrit dans l'Inventaire OAR (Objets d'Art Récupération), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 353.
L'arbalète est déposée au château de Compiègne pour être transférée le 26 mai 1953 au musée du Valois et de l'Archerie à Crépy-en-Valois (arrêté de dépôt du 20 février 1953) (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 1951 (d'attribution)
date de l'arrêté : 26/05/1953 (de dépôt)
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Crépy-en-Valois (France), Musée du Valois et de l'Archerie

Bibliographie

- Au coeur de l'arbalète, histoires et usages, cat. exp. (Crépy-en-Valois, musée de l'archerie et du Valois, 30 mars - 28 juillet 2019), Crépy-en-Valois, 2019, p. 11
- Malgouyres, Philippe, Armes européennes, histoire d'une collection au musée du Louvre, [Musée du Louvre, département des Objets d'art], Paris, Musée du Louvre-Editions Gourcuff Gradenigo, 2014, fig. p. 167, n° 265
Dernière mise à jour le 28.10.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances