Pendule de bronze doré

1800 / 1815 (Début du XIXe siècle)
Brisbart, Attribué à
Lieu de création : France (Europe)
OAR 376
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
En dépôt : Mobilier National et manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie, Paris
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 376
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Brisbart Horloger, Attribué à, signature, (sur le cadran)

description

Dénomination / Titre
Titre : Pendule de bronze doré
Type d'objet
pendule
Description / Décor
pendule de bronze doré à quatre colonnes soutenant un entablement rectangulaire décoré de guirlandes de fleurs, sous lequel est disposé le cadran circulaire, émaillé blanc, signé de "BRISBART" ; socle à rinceaux et cornes d'abondance.
Inscriptions
Signature :
sur le cadran : "BRISBART/QUAI PELLETIER N° 12"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 0,55 m ; Largeur : 0,265 m
Matière et technique
Matériau : bronze
Technique : fonte = coulé fondu = fondu (techniques métal)
Technique : doré = dorure (techniques métal)
Technique : émaillé = émaillage = émail = émaux (techniques métal)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Premier Empire (1804-1814) (Occident->époque contemporaine)

Date de création/fabrication : 1800 - 1815
Lieu de création / fabrication / exécution
France (Europe)

Données historiques

Historique de l'œuvre
dans la liste de préparation aux commissions de choix des oeuvres de la récupération artistique (dite liste OBIP), on lit : « [page : ] - Pendules N° d'ordre : 5 ; N° allemand : ss n° ; Provenance : [néant] ; Epoque : Empire ; Sujet : Fronton et colonnettes ; Matière : bronze doré ; Observations : [néant] ; Attribution : [néant] ».
Cette pendule (OAR 376) a été inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP.
Elle est retenue lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949, prise en charge par la direction des musées de France et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art). Cette décision est confirmée par l'arrêté d'attribution du ministère de l'Education nationale du 16 mai 1951. Elle a ensuite été inscrite dans l'inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 376.
Elle ne figure pas dans l'arrêté du 21 août 1959 concernant le transfert à titre de dépôt de cent soixante-dix-neuf OAR à l'administration du Mobilier national. Elle est vraisemblablement passée par Compiègne et a été envoyée directement dans son lieu d'affectation, car aucune trace écrite n'a été retrouvée.
L'OAR 376 est déposé le 24 novembre 1971 à l'hôtel Matignon, puis au ministère de la Fonction publique 35 rue Saint-Dominique, hôtel de Broglie, au rez-de-chaussée, bureau 3 (dépôt de régularisation n° 65 du 25 août 1993) ; une déclaration de vol est faite le 9 novembre 1994 (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 16/05/1951 (d'attribution)
date de l'arrêté : 25/08/1993 (de dépôt au ministère de la Fonction publique 35 rue Saint-Dominique, hôtel de Broglie)
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Paris (France), Ministère de la Fonction publique
Dernière mise à jour le 17.02.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances