© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2021 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© Musée du Louvre

Pendule de marbre blanc et bronze composée de deux pilastres de marbre

Epoque / période : Louis XVI (1774-1792) (Occident->époque moderne = Ancien Régime->dynastie des Bourbons)

Date de création/fabrication : 1750 - 1800
Beliard, Julien-Antoine, Attribué à ?
Lieu de création : Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération)..
En dépôt : Mobilier National et manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie, Paris
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 377 B
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Beliard, Julien-Antoine (Paris, 30/03/1758 - Fontainebleau, 20/09/1848), Horloger, Attribué à ?, signature, (sur le cadran)

description

Dénomination / Titre
Titre : Pendule de marbre blanc et bronze composée de deux pilastres de marbre
Type d'objet
pendule
Description / Décor
pendule de marbre blanc et bronze composée de deux pilastres de marbre ornés de chutes de bronze qui encadrent le cadran circulaire signé "JULIEN BELIARD" et que surmontent deux vases de fleurs de bronze doré ; balancier à soleil ; base de marbre, rectangulaire à frise de perles ; quatre pieds en toupies. Epoque Louis XVI.
Inscriptions
Inscription :
sous le socle au feutre : « OAR 377B »
Signature :
sur le cadran : "JULIEN BELIARD"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 49 cm ; Largeur : 32 cm ; Profondeur : 12 cm ; Poids : 8,7 kg
Matière et technique
Matériau : marbre blanc
Matériau : marbre (noir)
Matériau : bronze
Technique : doré = dorure (techniques métal)
Technique : émaillé = émaillage = émail = émaux (techniques métal) (cadran)
Technique : émail peint (techniques métal->émaillé = émaillage = émail = émaux)
Matériau : laiton
Matériau : verre

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Louis XVI (1774-1792) (Occident->époque moderne = Ancien Régime->dynastie des Bourbons)

Date de création/fabrication : 1750 - 1800
Lieu de création / fabrication / exécution
Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)

Données historiques

Historique de l'œuvre
cette pendule OAR 377 B a été enregistrée sur les listes de l'OBIP : « n° d'ordre : 7 ; n° allemand : néant ; Provenance : 5° Baden ; Epoque : Louis XVI ; Sujet : Colonettes et fleurs ; Matière : socle marbre blanc ». Dans la liste du cinquième convoi en provenance de Baden-Baden et à destination de Paris, on trouve effectivement une pendule : « Caisse ou Ballot : Caisse N° 9 ; Numéro d'inventaire : 692 ; Nature de l'objet : pendule ; Désignation de l'objet : Pendule, marbre ornement bronze doré, Louis 16 ; Estimation en francs 1938 : 9000 ; Provenance : Tutlingen ». La note numéro 3 figurant en annexe du cinquième convoi en provenance de Baden-Baden concerne les meubles provenant de Tuttlingen. Elle précise la provenance de ces objets : « Un lot de meubles provenant de Tüttlingen et qui appartenait avant la guerre (factures à l'appui) à Madame Haberstock, antiquaire à Berlin, demeurant à Aschbach en zone américaine, comprenait cependant des objets, qui, selon les déclarations même de Mme Haberstock, avaient été achetés en France pendant l'occupation. Ces trois objets sont dirigés sur Paris. Numéros d'inventaire : [...] 692- Pendule L. 16, vendu ». L'avis d'entrée en France du cinquième convoi en provenance de Baden-Baden mentionne la pendule numéro 692 : "1 pendule [n°]692, Pendule marbre ornement bronze doré Louis XVI, Caisse N° 9, 9000 [francs]". Le calepin de déballage du convoi, arrivé le 14 décembre 1948, confirme la présence à Paris dans les locaux de la commission de récupération artistique de la pendule n° 692, identifiée comme l'OAR 377 B : « Caisse 9 Tutlingen [n°] 692 Pendule L XVI, marbre blanc - bronze doré ». L'OAR 377 B provient donc de la galerie de Mme Haberstock qui l'aurait acheté en France pendant la guerre. Le nom du marchand, la date et le montant de la transaction ne sont pas connus. La pendule a été envoyée en Allemagne, peut-être à Berlin où était la galerie de Mme Haberstock.
A l'issue de la guerre, la pendule est retrouvée à Tuttlingen, puis envoyée au Central Collecting Point de Baden-Baden, et enregistrée sous le numéro 692.
Elle revient à Paris par le cinquième convoi en provenance de Baden-Baden du 8 décembre 1948 dans la caisse numéro 9. La pendule est alors inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP.
Elle est retenue lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949, prise en charge par la direction des musées de France, et confiée par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951. Elle est ensuite inscrite dans l'Inventaire OAR (Objets d'Art Récupération), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 377B.
La pendule est déposée au château de Compiègne pendant l'été 1950, puis au Mobilier national en 1959, mais la pendule n'a quitté le château de Compiègne pour le Mobilier national que le 27 juillet 1964. Elle revient au département des Objets d'art du musée du Louvre le 2 octobre 2003 (provenance de Trianon-sous-Bois?) ; elle est actuellement conservée dans les réserves du département (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 1951
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé
Dernière mise à jour le 10.02.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances