Tapis ras rectangulaire à médaillon central, image 1/3
Tapis ras rectangulaire à médaillon central, image 2/3
Tapis ras rectangulaire à médaillon central, image 3/3
Tapis ras rectangulaire à médaillon central, image 1/3
Tapis ras rectangulaire à médaillon central, image 2/3
Tapis ras rectangulaire à médaillon central, image 3/3
Télécharger
Suivant
Précédent

Tapis ras rectangulaire à médaillon central

1800 / 1900 (XIXe siècle)
Lieu de création : France (Europe) (?)
OAR 535
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP). Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 535
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Anonyme Atelier de tissage

Autres attributions :
Ancienne Attribution : Manufacture de la Savonnerie

description

Dénomination / Titre
Titre : Tapis ras rectangulaire à médaillon central
Type d'objet
tapis de pied
Description / Décor
tapis à fond bordeaux sauf au motif central et à la bordure (vert tendre). Le motif central imite un cadre de forme ovale allongée, avec un bouquet de fleurs au centre, et un entourage de guirlandes. L'ovale est entouré d'un fond bordeaux que limite un cadre à divers décrochements, orné à chaque angle de rinceaux et d'un bouquet de fleurs qui empiète sur le fond bordeaux. Su ce même fond, en plus des fleurs qui entourent l'ovale, se déroulent des feuillages en demi teinte.
Inscriptions
Etiquette :
au revers : *angle inférieur droit, une plaque métallique estampée de "R / 7"cousue à la doublure ; 1 plomb de douane relié à une cordelette cousue au tapis, sur la face une inscription estampée "DR. Fahrenhorst" et au revers, un sigle ; une étiquette volante cousue au tapis portant au feutre rouge le numéro d'inventaire "OAR 535". *Angle supérieur gauche, étiquette en tissu cousue à la doublure portant un numéro au pchoir "22119" ; presuqe au centre, étiquette en toile de coton reliée à une cordelette cousue reliée à la doublure portant un numéro au pochoir "5844"
Inscription :
au revers : aux angles supérieurs droit et inférieur gauche, au feutre noir "OAR 535 / Ht 4m50 x 3m75" ; proche des bordures, un numéro tracé au crayon "/ ou I 4"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Longueur : 454 cm (gauche ), (sens chaîne) ; Longueur : 453 cm (milieu) ; Longueur : 450 cm (droite) ; Largeur : 381 cm (inférieure) ; Largeur : 378 cm (milieu) ; Largeur : 376 cm (supérieure) ; Epaisseur : 0,5 cm ; Encombrement : 454 x 381 cm (surface = 17,30 m²) ; Poids estimé : 26 kg
Matière et technique
Matériau : laine
Technique : tapisserie = tapisserie sur métier (techniques textile) (5 fils de chaînes/cm, 9-12 duites/cm)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : époque contemporaine (Occident)

Date de création/fabrication : 1800 - 1900
Lieu de création / fabrication / exécution
France (Europe) (?)

Données historiques

Historique de l'œuvre
d'après la liste de l'OBIP des oeuvres récupérées en Allemagne, deux tapis d'Aubusson sont identifiés comme provenant du troisième convoi de Baden-Baden. L'OAR 535, est le seul tapis correspondant aux dimensions du tapis numéro 7 de cette liste : « [n°ordre] 7 ; n°allemand : ss n° ; Provenance : [3° Baden] ; Pays : [Aubusson] ; Dimensions : 4.45 / 3.80 ». Sur la liste des expéditions du troisième convoi en provenance de Baden-Baden, datée du 7 janvier 1948, deux tapis d'Aubusson sont effectivement répertoriés sans aucune précision permettant de les distinguer. Il a été attribué arbitrairement à l'un des tapis le numéro OAR 534, et à celui-ci le numéro OAR 535 : « Caisses : N° 10 - 50kg ; Désignation des pièces : 622 ; Valeur 1938 : 2.500 ; Provenance : TUBINGEN ». Le tapis est inventorié sur une liste de décembre 1947 préparatoire au troisième convoi en provenance de Baden-Baden : « Caisse N° 10 ; 1 Tapis d'Aubusson, N° 622 ». Le calepin de déballage des objets à Paris mentionne, le 6 janvier 1948, le tapis dans la caisse numéro 10 : « Caisse N° 10 ; N° 622 ;Tapis Aubusson ». Précisons qu'après la guerre le tapis a été identifié comme provenant de la manufacture de la Savonnerie et non de celle d'Aubusson.
A ce jour, le tapis est peu documenté et nécessite des recherches plus approfondies pour compléter son historique. Il provient de Tubingen sans qu'il ait été possible de déterminer les conditions de son transfert de la France vers l'Allemagne, ni dans quelles circonstances il a été retrouvé. Il a été récupéré par les services français après la guerre et envoyé au Central Collecting Point de Baden-Baden où il a été enregistré sous le numéro « 622 ». Le tapis a fait partie du troisième convoi en provenance de Baden-Baden du 6 (ou 7 ?) janvier 1948 à destination de Paris. Il est alors inscrit sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP. Il est retenu lors de la deuxième Commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949, pris en charge par la direction des musées de France, et confié par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951. Le tapis a ensuite été inscrit dans l'Inventaire OAR (Objets d'Art Récupération), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 535. Il a été déposé au Mobilier national en 1965. Le tapis revient au département des Objets d'art du musée du Louvre le 2 octobre 2003 ; il est actuellement conservé dans les réserves de ce département (source : base POP Culture, base Rose Valland).
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté : 1951 (d'attribution)
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé
Dernière mise à jour le 29.12.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances