© 2016 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 2016 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 2016 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 1985 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu
© 2016 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 2016 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 2016 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 1985 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Photographe inconnu

Petite broche de la parure de la reine Marie-Amélie et de la Reine Hortense.

1800 / 1835 (1er tiers du XIXe siècle)
Lieu de création : Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)
OA 11036
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Actuellement visible au Louvre
Salle 705
Aile Denon, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 11036

description

Dénomination / Titre
Titre : Petite broche de la parure de la reine Marie-Amélie et de la Reine Hortense.
Type d'objet
bijou, parure, amulette ; gemme et pierre dure ; broche
Description / Décor
un saphir octogonal ; vingt-six diamants.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur avec accessoire : 2,6 cm ; Largeur avec accessoire : 2,2 cm
Matière et technique
Matériau : diamant
Matériau : saphir (de Ceylan)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Premier Empire (1804-1814) (Occident->époque contemporaine) ; Restauration (1814-1830) (Occident->époque contemporaine)

Date de création/fabrication : 1800 - 1835
Lieu de création / fabrication / exécution
Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)

Données historiques

Date d’acquisition
date : 1985
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Denon, [OArt] Salle 705 - Galerie d'Apollon, Vitrines centrales , Vitrines des diamants , vitrine Empire
Dernière mise à jour le 16.02.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances