© Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola
© Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola

Epée et fourreau d'un membre de l'Institut d'Egypte

1798 / 1809 (Fin du XVIIIe siècle - début du XIXe siècle)
Lieu de création : Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)
OA 11839
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 11839
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Anonyme Orfèvre, (orfèvre français du XIXe)

description

Dénomination / Titre
Titre : Epée et fourreau d'un membre de l'Institut d'Egypte
Type d'objet
épée ; fourreau
Description / Décor
La fusée est ornée d’une tête féminine de style égyptien, à coiffe complexe, en argent, sur fond de nacre ; le pommeau et la branche portent un décor de palmettes et de rosaces ciselées ; la coquille est occupée par une palmette ajourée et le quillon s’achève par une tête de lion. La lame est ornée de feuillages.
Le modèle est celui de l’épée de membre de l’Institut d’Egypte. Cet institut, fondé par Bonaparte le 22 août 1798, n’eut cependant qu’une brève existence, puisqu’il se réunit pour la dernière fois en mars 1801. Il avait pour mission la recherche, l’étude et la publication des faits naturels, industriels et historiques de l’Egypte.
Le port de l’épée était en théorie réservé aux fonctionnaires détenant une part du pouvoir exécutif, mais l’usage semble s’être néanmoins imposé aux membres de l’Institut d’Egypte, vite imités par les membres de l’Institut, qui optèrent pour le même modèle.
Le modèle est caractéristique de l’égyptomanie.
Inscriptions
Poinçon :
essai (branche de l'épée).
1er titre, argent, Paris 1798-1809 (coq - branche et coquille de l'épée)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Longueur : 98 cm (totale) ; Longueur : 95 cm (épée) ; Longueur : 85,4 cm (fourreau) ; Profondeur : 37 cm
Matière et technique
Matériau : argent
Matériau : nacre
Matériau : acier
Matériau : peau = cuir
Technique : techniques métal

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Le Directoire (1795-1799) (Occident->époque contemporaine->Période Révolutionnaire (1792-1799)) ; Le Consulat (1799-1804) (Occident->époque contemporaine)

Date de création/fabrication : 1798 - 1809
Lieu de création / fabrication / exécution
Paris (France->Ile-de-France = Ile de France)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
donation sous réserve d'usufruit
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Malgouyres, Philippe, Armes européennes, histoire d'une collection au musée du Louvre, [Musée du Louvre, département des Objets d'art], Paris, Musée du Louvre-Editions Gourcuff Gradenigo, 2014, p. 170, n° 275
- Dion, Anne, Orfèvrerie française du XIXème siècle. La collection du musée du Louvre, Paris, Somogy - Louvre éditions, 2011, p. 256-257, n° 125
- Alcouffe, Daniel ; Baratte, Sophie ; Coquery, Emmanuel ; Dion, Anne ; Durand, Jannic ; Gaborit-Chopin, Danielle ; Mabille, Gérard ; Malgouyres, Philippe ; Rochebrune, Marie-Laure de ; Taburet-Delahaye, Elisabeth ; Kriser, Danièle ; Frémontier-Murphy, Camille ; Vittet, Jean, Nouvelles acquisitions du département des Objets d'art : 1995-2002, [Musée du Louvre, département des Objets d'art], Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, cat. 113
Dernière mise à jour le 24.08.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances