© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2022 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2022 Musée du Louvre / Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre
© Musée du Louvre

Coffret : combats d'Héraclès et scènes diverses

1085 / 1100 (Fin du XIe siècle)
Lieu de création : Byzance
OAR 343
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
Actuellement visible au Louvre
Salle 509
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 343
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Coffret : combats d'Héraclès et scènes diverses
Type d'objet
coffret
Description / Décor
Le coffret, rectangulaire, est muni d'un couvercle plat à glissière. Il est orné de petits panneaux rectangulaires, entourés de baguettes et de bandes décoratives à rosettes. Sur le couvercle, trois panneaux illustrent les travaux d'Héraclès : le héros, à gauche, vêtu d'une tunique en "écailles" ou de peau de bête, lutte avec un ours ; au centre, il combat le lion ; à droite, nu, il a vaincu la biche. Sur l'un des longs côtés, un ours (?) grimpé dans un arbre est attaqué par deux guerriers armés, l'un d'une lance et d'un bouclier, l'autre d'un bouclier et d'une fronde. Sur l'autre long côté, un lion, placé sur une plante symbolisant un arbre, est menacé par un guerrier tenant un bouclier et s'apprêtant à lancer une pierre, tandis qu'à droite, un bûcheron attaque un arbre. Sur un des deux petits côtés, deux lions héraldiques se tiennent de part et d'autre d'une plante-arbre. Sur le second, des bandes décoratives à rosettes entourent le trou correspondant à la plaque de serrure (moderne).
Inscriptions
Écriture :
n° 41,267 (sous le coffret, à la peinture blanche)
Etiquette :
"Recette de Paris Bourget. Douanes françaises" - "MNL. nouvelle série. OAR 343" - "Oppenheimer".

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 10,2 cm ; Largeur : 23,3 cm ; Profondeur : 13,1 cm ; Hauteur : 4,7 cm (panneaux) ; Largeur : 3,5 cm (panneaux) ; Largeur : 3,2 cm (panneaux) ; Hauteur : 4,7 cm (environ pour le couvercle) ; Largeur : 4,2 cm (couvercle) ; Hauteur : 4,5 cm (petits côtés) ; Largeur : 7,5 cm (petits côtés)
Matière et technique
Matériau : os
Technique : bas relief (techniques bambou/ bois/ corne/ ivoire/ écaille->sculpté)
Matériau : bois (âme de bois)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Byzance

Date de création/fabrication : 1085 - 1100
Lieu de création / fabrication / exécution
Byzance

Données historiques

Historique de l'œuvre
commerce d'art à Munich avant 1909 (firme Aaron S. Drey) ; acquis en 1909 par Henry Oppenheimer (Londres) auprès de Drey à Munich ; vente Henry Oppenheimer du 15 juillet 1936 (Londres, Christie's, 15/07/1936, lot 166) ; commerce d'art à Paris, en 1941 (Nicolas Brimo).
D'après une liste figurant dans le dossier "Brimo" de la commission d'épuration (CNIE) conservé aux Archives Nationales, le coffret a été acheté en vente chez Christie's à Londres pour la somme de 80.000 francs puis vendu au Rheinisches Landesmuseum de Bonn le 29 mars 1941 (AN, cote F/12/9629, dossier Brimo : "Achats effectués par les Allemands chez M. Brimo, de Laroussilhe, Antiquaires à Paris... Désignation : Coffret ivoire byzantin / Origine : Christie's - Londres / Prix d'achat : 80.000 / Acheteurs : Musée de Bonn / 29.03.41"). Dans la liste de préparation aux commissions de choix des oeuvres de la récupération artistique (dite liste OBIP) l'OAR 343 est cité : « Objets d'art [...] n° d'ordre : 9 ; n° allemand : 41267 ; Provenance : 2°Dusseldorf ; Ecole : France XII° ; Sujet : Coffret ; Matière : Ivoire ; Observations : [néant] ; Attribution : [néant] » (1).
Deux informations sont importantes : d'abord l'indication du convoi « 2° Dusseldorf » (la provenance est bien Düsseldorf mais il s'agit en réalité du premier convoi), et ensuite le numéro d'inventaire de l'oeuvre « 41267 ».
Ce coffret est cité avec l'indication « Inv. Nr 41.267 » dans l'inventaire du "claim" 737, concernant les achats pendant la guerre du Rheinisches Landesmuseum de Bonn, ce qui rend cette identification certaine : « List of works of Art Acquired in France by the Rheinischen Landesmuseum, Bonn [n°] 14.- Bysentinisch, 11. Jahrhundert. Reliquienkasten. Holz mit Elfenbeinhekleidung. Grose 23,3 x 13,5 x 10,2 cm. 29.3.1941 von der Kunsthandlung Brimo de Laroussilhe, Paris, 80,000 ffrs. Inv. Nr. 41,267 ». Le calepin de déballage du premier convoi en provenance de Düsseldorf (29 avril 1948) donne la description suivante : « Caisse 12. Claim 737 [...] 14 - 2364 - coffret ivoire [OAR 343] ». Récupéré par les services Britanniques (Monuments, Fine Arts & Archives) et inscrit dans le "claim" 737, il fut envoyé à Paris par le premier convoi en provenance de Düsseldorf le 26 février 1948. Le coffret est arrivé à Paris le 4 mars 1948 et le déballage du convoi a eu lieu le 29 avril 1948 « caisse 12, Claim 737 ». Le coffret d'ivoire et d'os byzantin, rectangulaire (OAR 343) fut inscrit sur la liste des oeuvres mises à la disposition des musées nationaux par l'OBIP. Retenu lors de la deuxième commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 17 novembre 1949, le coffret est pris en charge par la direction des musées de France et confié par celle-ci à la garde du musée du Louvre (département des Objets d'art) en 1951.
Il est alors inscrit dans l'inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 343. Le coffret entre à Compiègne le 1er octobre 1952 puis est transféré le 29 septembre 1969 au département des Objets d'art du musée du Louvre où il est actuellement conservé et exposé dans la salle 509.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Drey, Aaron S., galerie (Antiquaire / Marchand d'art) (avant 1909)
Oppenheimer, Henry (Collectionneur) (achat chez Drey en 1909 et vente de sa collection le 15 juillet 1936 chez Christie's à Londres, lot 166)
Galerie Brimo de Laroussilhe, Galerie Carlier-Brimo de Laroussilhe (Antiquaire / Marchand d'art) (probable achat à cette vente par Nicolas Brimo)
Bonn, Rheinisches Landesmuseum (Institution / Musée) (achat chez Brimo le 29 mars 1941)
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté/décision : 16/05/1951
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 509 - Larcade, Vitrine 3

Bibliographie

- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, n° 33
Dernière mise à jour le 13.01.2023
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances