Vase mutilé

1600 / 1700 (XVIIe siècle)
Lieu de création : Rome (Italie->Latium) (?)
OA 9221 ; MR 2819
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 9221
Autre numéro d'inventaire : MR 2819

description

Dénomination / Titre
Titre : Vase mutilé
Type d'objet
gemme et pierre dure ; vase couvert
Description / Décor
vase mutilé avec couvercle, entièrement godronné, ainsi que le couvercle ; piédouche sur socle carré en marbre blanc peint ; sans anse. Pied reconstitué (résine peinte ?).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 28 cm (vase seul, sans piédouche) ; Hauteur : 15,5 cm (hauteur du couvercle) ; Hauteur : 41 cm (Hauteur de la base) ; Largeur avec accessoire : 25 cm ; Poids : 41,5 kg ; Hauteur : 56,5 cm ; Diamètre avec accessoire : 30 cm (dimensions hors tout)
Matière et technique
Matériau : porphyre (Le vase a perdu sa monture en bronze)
Matériau : marbre blanc (piédouche)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : époque moderne = Ancien Régime (Occident)

Date de création/fabrication : 1600 - 1700
Lieu de création / fabrication / exécution
Rome (Italie->Latium) (?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Marquis de Marigny (Collectionneur)
Collection Royale (Collectionneur)
Mode d’acquisition
ancienne collection royale/de la Couronne
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Porphyre. La pierre pourpre des Ptolémées aux Bonaparte, cat. exp. (Paris, Musée du Louvre, Salle du manège, 17 novembre 2003 - 16 février 2004), Paris, RMN, 2003, p. 158-162, n° 59

Expositions

- Porphyre. La pierre pourpre des Ptolémées aux Bonaparte, Denon, [AGER] Salle A - Collections françaises et italiennes d'antiques restaurées aux XVIème et XVIIème siècles, 19/11/2003 - 18/02/2004
Dernière mise à jour le 25.11.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances