Plaque : la Crucifixion ; saint Martin

1350 / 1360 (Milieu du XIVe siècle)
Lieu de création : Meuse (Europe->Région mosane)
OA 7760
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Actuellement visible au Louvre
Salle 503
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OA 7760
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Plaque : la Crucifixion ; saint Martin
Type d'objet
plaque
Description / Décor
La plaque est cernée d’une bordure plate. La Crucifixion est abritée sous une série de trois arcs, retombant sur des colonnettes et dont les tympans sont soulignés de crochets feuillus ; des motifs tréflés sont champlevés dans les écoinçons.
L’iconographie de la Crucifixion est pour l’essentiel traditionnelle. Le Christ, fixé sur une croix écotée, est entouré par la Vierge évanouie, soutenue par deux femmes, et saint Jean, accompagné par trois personnages coiffés du bonnet juif, dont l’un tient une banderole. Deux angelots affligés, en buste, portent le soleil et la lune au bout des traverses horizontales de la croix. Le titulus est visible sous l’art médian.
En revanche, la scène pleine de pittoresque située au bas de la plaque, sous une bande moulurée, est exceptionnelle : dans un paysage évoqué par deux arbres, saint Martin, chevauchant, partage son manteau d’un coup d’épée pour en donner la moitié au pauvre qui le suit, pieds nus, appuyé sur une béquille en forme de tau.
La plaque, très épaisse, est profondément sculptée. Le fait que la croix soit écotée ne constitue pas un indice d’origine. Mais le style de ce feuillet n’est pas parisien et montre plutôt des ressemblances avec des œuvres attribuées à la Meuse, dans la structure un peu molle des drapés et les types des visages, notamment ceux des Saintes Femmes, dont les petits visages ronds aux mentons courts sont caractéristiques.
Si cette plaque a été transformée en baiser de Paix, son usage d’origine reste à préciser : sa composition et la présence de la scène du partage du manteau de saint Martin sont sans équivalent connu dans l’ivoirerie gothique ; son épaisseur et surtout l’absence de charnière indiquent qu’il ne s’agit pas d’un feuillet de diptyque. Bien que l’on manque d’éléments de comparaison, l’hypothèse d’une plaque de reliure n’est pas à exclure.
Inscriptions
Inscription :
au revers à l'encre noire "7760"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 16,5 cm ; Largeur : 11 cm ; Epaisseur : 1,8 cm
Matière et technique
Matériau : ivoire d'éléphant = défense d'éléphant

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : vers 1350 - 1360
Lieu de création / fabrication / exécution
Meuse (Europe->Région mosane)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Corroyer, Edouard-Jules (Collectionneur)
Corroyer, Marie-Adèle (Donateur)
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date du décret : 29/03/1906
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 503 - Jeanne d'Evreux, Vitrine 24

Index

Catégorie

Bibliographie

- Williamson, Paul, The Wyvern Collection. Medieval and Later Ivory Carvings and Small Sculpture, Londres, Thames & Hudson, 2019, p. 187
- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, p. 434, n° 187
- Randall, Richard H., Jr, Masterpieces of ivory from the Walters Art Gallery, Baltimore, 1985, cité n° 306
- Koechlin, Raymond, Les Ivoires gothiques français, 3 vol., Paris, A. Picard, 1924, p. 198, 220, note 6 (tome I), pl. CII (tome III), n° 590 (tome II)
- Molinier, Emile ; Marcou, Frantz (dir.), Catalogue officiel illustré de l'Exposition rétrospective de l'art français des origines à 1800, cat. exp. (Paris, Petit Palais, Exposition 1900), Paris, Ludovic Baschet, éditeur ; Lemercier et Cie, 1900, n° 148
Dernière mise à jour le 30.06.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances