face, recto, avers, avant © 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
dos, verso, revers, arrière © 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© Musée du Louvre
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© 2019 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau
© Musée du Louvre

Plaque de reliure : La Crucifixion

1800 / 1900 (XIXe siècle)
OAR 370
Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
Actuellement visible au Louvre
Salle 509
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : OAR 370
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Seconde école de Metz Ivoirier, Faux, attribution d'après style, (imitation moderne d'un ivoire de la seconde école de metz)

description

Dénomination / Titre
Titre : Plaque de reliure : La Crucifixion
Type d'objet
plat de reliure
Description / Décor
la plaque, bordée d’une rangée d’acanthes, représente le Christ en croix entre la Vierge et saint Jean, l’Eglise et la Synagogue. Sous la croix : le porte-lance et le porte-éponge, les morts ressucitant de leurs tombeaux, les allégories de l’Océan et de la Terre. Au-dessus de la croix : deux anges et les bustes des personnifications de la Lune et du Soleil.
Ce relief, dont la qualité peut faire illusion, est une imitation moderne de la plaque carolingienne du Victoria and Albert Museum de Londres, qui proviendrait de la reliure de Gandersheim (inv. 251:1, 2-1867), plaque détériorée, restaurée puis dérestaurée. La confrontation des deux ivoires à Londres en 1974 a confirmé cette hypothèse.
Inscriptions
Inscription :
au revers à l'encre : "41, 100" ; étiquette ronde frangée : "OAR. 370"

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur avec accessoire : 20,4 cm (dimensions hors tout) ; Largeur avec accessoire : 11,9 cm (dimensions hors tout) ; Profondeur avec accessoire : 0,6 cm (dimensions hors tout)
Matière et technique
Matériau : ivoire d'éléphant = défense d'éléphant

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : époque contemporaine (Occident)

Date de création/fabrication : 1800 - 1900

Données historiques

Historique de l'œuvre
ancienne collection Finoelst, vente Bruxelles, galerie G. Giroux, 26-27 septembre 1927, n° 135, pl. VIII ; collection parisienne ? ; dans le commerce d'art à Paris où elle a été achetée le 1er mai 1941 chez Etienne Donath (14 rue Milton, dans le 9e à Paris) pour la somme de 675.000 francs, pour le compte du Rheinisches Landesmuseum de Bonn. Récupérée par les services Britanniques et inscrite dans le claim 737, elle fut envoyée à Paris par le 1er convoi de Düsseldorf le 26 février 1948. Elle est arrivée à Paris, le 4 mars 1948 et le déballage du 1er convoi a eu lieu le 29 avril 1948 « caisse 12, claim 737 ».
La plaque d'ivoire (OAR 370) fut inscrite sur la liste des oeuvres mises à la disposition des Musées nationaux par l'OBIP.
Retenue lors de la 1ère Commission de choix du 27 octobre 1949, la plaque fut prise en charge par la Direction des Musées de France et confiée par celle-ci à la garde du département des Objets d'art du musée du Louvre. Cette décision a été confirmée par l'arrêté d'attribution du ministre de l'Education nationale du 16 mai 1951. Elle fut inscrite dans l'inventaire Objets d'Art Récupération (OAR), établi par Hubert Landais, sous le numéro OAR 370. La plaque est envoyée à Compiègne le 1er octobre 1952, puis est transférée en septembre 1969 au département des Objets d'art du musée du Louvre.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Finoelst, A. (Collectionneur) (vente à Bruxelles, 26-27 septembre 1927, lot 135, pl. VIII)
Collection particulière parisienne (Collectionneur)
Donath, Étienne (Antiquaire / Marchand d'art)
Bonn, Rheinisches Landesmuseum (Institution / Musée) (achetée le 1er mai 1941 chez Etienne Donath (14 rue Milton, dans le 9e à Paris) pour la somme de 675.000 francs, pour le compte du Rheinisches Landesmuseum de Bonn)
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Date d’acquisition
date de l'arrêté/décision : 16/05/1951
date d'arrivée au Musée : 19/09/1969
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 509 - Larcade, Vitrine 3

Bibliographie

- Williamson, Paul, Medieval Ivory Carvings. Early Christian to Romanesque, Londres, V & A Publishing, 2010, p. 184
- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, p. 575, n° 280
- Rademacher, Franz, « Unbekannte karolingische Elfenbeine », Pantheon, n° 29, 1942, p. 21-23, p. 22, fig. p. 23
Dernière mise à jour le 25.10.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances