© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2002 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

Tablettes à écrire : la Fontaine de Jouvence ; le château d'Amour

Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : 1385 - 1415
Lieu de création : Meuse (Europe->Région mosane)
Lieu de provenance : cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert = cathédrale Notre Dame et Saint Lambert = cathédrale (Belgique->Liège)

Actuellement visible au Louvre
Salle 504
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MRR 429
Numéro dépositaire : CL 20679
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Titre : Tablettes à écrire : la Fontaine de Jouvence ; le château d'Amour
Type d'objet
tablette(s) à écrire
Description / Décor
Les cinq feuillets sont réunis par un pivot métallique, placé au centre de la partie supérieure. Seuls les feuillets du dessus et du dessous, plus épais, sont ornés de reliefs sur la face extérieure, l’autre étant creusée d’une cuvette pour la cire, cernée d’une bordure plate. Les feuillets internes comportent une cuvette pour la cire sur chaque côté.
En haut de chaque feuillet de couverture se déploie une suite de trois arcs trilobés, surmontés de crochets feuillus et, dans les écoinçons centraux, de motifs tréflés.
Le premier feuillet montre le célèbre épisode de la Fontaine de Jouvence, dont des représentations des environs de 1300 et des premières décennies du XIVe siècle nous ont été conservées par des manuscrits enluminés et des ivoires profanes : au bas de la plaque, un cavalier et un vieillard paralysé par des rhumatismes et transporté dans une brouette arrivent devant un château aux murailles crénelées. A l’intérieur du château, au centre, se trouve la fontaine à trois étages, d’où l’eau jaillit par des mufles d’animaux fantastiques ; dans le bassin inférieur trempent deux personnages dont on aperçoit les têtes ; à droite, une femme regarde la scène ; à gauche, un vieillard barbu se déshabille pour entrer dans la fontaine.
Sur le second feuillet de couverture, les reliefs font référence à l’iconographie du Siège du château d’Amour : en bas, sous les deux arches d’un pont, un rameur et deux personnages passent dans une barque. Au-dessus, une femme et un homme, ce dernier coiffé d’un chaperon et vêtu d’un costume collant à pèlerine frangée, entrent dans le château d’Amour, précédés par un jeune homme ; un visage (celui du portier, selon Koechlin) apparaît à la fenêtre d’une tour. Le thème, identifié par Koechlin comme « à la porte du château d’Amour », a été exploité par des valves de miroir.
Le travail est ici sommaire, et la composition est extrêmement confuse.
Inscriptions
Etiquette :
"N° 108", "N 1051", "A 57", "n° 887"
Inscription :
au crayon (XIXe siècle), à l'intérieur du premier feuillet : "des veillards [sic] se rendent à la fontaine de Jouvence, dardez par des satyres / fin du XIVe siècle". A l'intérieur de l'autre feuillet de couverture : "L'homme rajeuni aborde en l'île de Cythère. l est conduit en castellet d'amour par deux jeunes dames. / La guête couchée au faîte du donjon interroge la Ire dame".

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 9,6 cm ; Largeur : 9 cm ; Epaisseur : 1,3 cm ; Epaisseur : 0,4 cm
Matière et technique
Matériau : ivoire d'éléphant = défense d'éléphant

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : gothique (Occident->moyen âge)

Date de création/fabrication : 1385 - 1415
Lieu de création / fabrication / exécution
Meuse (Europe->Région mosane)
Lieu de provenance
cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert = cathédrale Notre Dame et Saint Lambert = cathédrale (Belgique->Liège)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1828
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 504 - Sceptre de Charles V, Vitrine 11

Bibliographie

- Williamson, Paul, The Wyvern Collection. Medieval and Later Ivory Carvings and Small Sculpture, Londres, Thames § Hudson, 2019, p. 235
- Chiesi, Benedetta ; Gaborit-Chopin, Danielle, Gli Avori del Museo Nazionale del Bargello, [Florence, musée national du Bargello], Milan, Officina Libraria, 2018, p. 201, 308
- Williamson, Paul ; Davies, Glyn, Medieval Ivory Carvings, I-II, 1200-1550 Part I et II, Londres, V§A Publishing, 2014, p. 347, 351, 363
- Hay mas en ti. Imagenes de la mujer en la Edad Media (siglos XIII-XV) [Plus est en vous. Images de la femme au Moyen-Âge (XIIIe-XVe siècle], 2 vol., cat. exp. (Bilbao, museo de Bellas Artes de Bilbao, 7 février - 15 mai 2011), Bilbao, 2011, p. 97, n° 17
- Le Louvre à Québec. Les arts et la vie, cat. exp. (Québec, Musée national des beaux-arts, 5 juin-26 octobre 2008), Paris ; Québec, Hazan ; Musée national des beaux-arts du Québec ; Musée du Louvre, 2008, n° 214
- Caubet, Annie ; Gaborit-Chopin, Danielle (dir.), Ivoires : De l'Orient ancien aux temps modernes, cat. exp. (Paris, Musée du Louvre, 23 juin-30 août 2004), Paris, Réunion des musées nationaux, 2004, p. 163, fig. 155, n° 165
- Gaborit-Chopin, Danielle ; Alcouffe, Daniel ; Bardoz, Marie-Cécile, Ivoires médiévaux : Ve-XVe siècle : catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, p. 487-488, n° 222
- Bousmanne, Bernard, « A propos d’un carnet à écrire en ivoire du XIVe siècle conservé à la Bibliothèque Royale de Belgique », dans Als ich can, 1, Corpus van verluchte handschriften : 11, Liège, 2002, p. 165-202, p. 189-190, fig. 13
- Lalou, Elisabeth, Les Tablettes à écrire de l'Antiquité à l'époque moderne. Actes du colloque de Paris, octobre 1990 (Bibliologia, 12), Turnhout, Brepols, 1992, p. 270
- Histoire de l'écriture latine, cat. exp. (Orange, musée), 1984, sans catalogue
- Koechlin, Raymond, Les Ivoires gothiques français, 3 vol., Paris, A. Picard, 1924, p. 442-443 (tome I), pl. CXCVI (tome III), n° 1163-1164 (tome II)
- Serbat, Louis, « Tablettes à écrire du XIVe siècle », Bulletin de la Société nationale des Antiquaires de France, 1913, p. 303-313, p. 308
- Koechlin, Raymond, « Quelques ivoires gothiques français connus antérieurement au XIXe siècle », Revue de l'art chrétien, 1911, p. 1-27, fig. 2
- Molinier, Emile, Catalogue des ivoires. Musée national du Louvre, Paris, May et Motteroz, 1896, n° 108
- Sauzay, Alexandre, Musée de la Renaissance [Musée du Louvre]. Notice des ivoires : série A, Paris, Ch. de Mourgues frères, 1863, A 57
- Laborde, Léon de, Notice des émaux, bijoux et objets divers exposés dans les galeries du musée du Louvre, [Paris, Musée du Louvre], Paris, Charles de Mourgues Frères, 1857, Lab. 887
- Gori, Antonio Francesco, Thesaurus veterum Diptychorum consularium et ecclesiasticorum, 3 vol., Florence, éd. J. B. Passeri, 1759, pl. en face de la p. 85, et pl. en face de la p. 79 (volume I)
- Gaborit-Chopin, Danielle, « Les tablettes à écrire d'ivoire au Moyen Âge », Métiers d'art, n°s 54-55, La tabletterie, décembre 1994 - mars 1995, p. 17-20, fig.

Expositions

- Ivoires : de l'Orient ancien aux Temps Modernes, Richelieu, Salles d'Exposition temporaire, 25/06/2004 - 30/08/2004
- Le Louvre à Quebec. Les arts et la vie, Québec (Canada), Musée National des beaux-arts du Québec, 05/06/2008 - 26/10/2008
- La femme gothique, Bilbao (Espagne), Museo de Bellas Artes, 07/02/2011 - 15/05/2011
Dernière mise à jour le 17.05.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances